logo-article

Soleil, soleil bleu

Pour son 2è album Baptiste Hamon installe sa chanson de part et d'autre de l'Atlantique.

Son folk méditatif emprunte au style ample et dépouillé de Will Oldham (qui apparaît sur un titre) ou Bill Callahan. On y trouve aussi le lyrisme d’un Dominique A, la poésie terrienne de Murat, une tension vocale à la Thiéfaine… Domine un sens des atmosphères troubles et des grands espaces, trempé d’americana, de country-folk roots ou d’une teinte pop plus aérienne.
Tout semble nécessaire dans les arrangements, rien de trop. Hamon déploie un sens de l’économie propre aux auteurs mûrs, et une voix qui aspire l’écoute et nous plonge dans la superbe dérive mélancolique de cet album.

« Soleil, soleil bleu »

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *