logo-article

Soar

Catrin Finch & Seckou Keita

Le koriste sénégalais Seckou Keita et la harpiste galloise Catrin Finch publient « Soar » (littéralement « monter en flèche ») avec le label Bendigedig. Cette conversation musicale entre la harpe mandingue et la harpe celtique témoigne d’un raffinement musical authentique.

Cet album est avant tout l’histoire d’une rencontre entre deux musiciens virtuoses, deux régions du monde, deux univers instrumentaux. Le duo évolue dans une association entre des improvisations communes et des inventions mélodiques ingénieuses. Les chants des deux musiciens accompagnent ces paysages sonores. Une telle harmonie et transparence se dégage entre les lignes mélodiques et musicales si bien qu’il est parfois difficile de faire la distinction entre les deux timbres instrumentaux, entre les deux jeux accompagnant et soliste.

A travers un livret d’accompagnement traduit en anglais et en gallois,  les artistes développent la métaphore de la migration du balbuzard pêcheur pour évoquer les mouvements migratoires humains. Ce rapace qui migre entre l’Afrique de l’Ouest et l’Europe est réapparu au Pays de Galles il y a quelques années après quatre siècles d’absence.

Cet album est donc façonné autour des thématiques des mouvements migratoires, du retour chez soi, de l’hospitalité, de la diversité culturelle, ou encore de la fusion et du métissage entre des traditions instrumentales de part et d’autre de l’Atlantique.

La harpe celtique et la kora présentent de fortes analogies. Ainsi, cet album met en scène l’alliance de deux instruments aux histoires et aux caractéristiques physiques bien distinctes  mais ayant des sonorités similaires et des timbres proches. La harpe occupe une place importante dans les deux cultures musicales galloise et sénégalaise. L’union de ces deux instruments, sous les mains d’interprètes virtuoses et talentueux crée des lignes mélodiques envoûtantes qui évoquent aussi bien les paysages et contrées de la côte galloise que la nature foisonnante de la mangrove ou de la côte sénégalaise.

Dans l’extrait ci-dessous, le duo interprète de manière virtuose à la kora et à la harpe le titre « Bach to Baïsso » inspiré des Variations Goldberg de Bach.

Catrin Finch et Seckou Keita transmettent assurément un message d’unité et de fraternité à travers ce projet musical abouti, poétique et harmonieux.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *