logo-article

Nordic noir

Mari Samuelsen

On désigne sour l'étiquette "nordic noir" un genre littéraire policier venu de Scandinavie. Ecrite du point du vue de l'enquêteur, cette prose, volontairement prosaïque, évoque de sombres histoires de meurtres et des ambiances délétères dissimulées sous le tapis (Ikea ?) d'une société nordique lisse et proprette.

Les forêts lugubres et les lacs sans fond y deviennent une métaphore de la noirceur insondable de l’âme humaine … Ces atmophères sinistres, très télégéniques, ont inspiré des séries telles que « The bridge » ou « The killing« , dans lesquelles la musique participe tout naturellement au climat turbide et glacé.

La violoniste norvégienne Mari Samuelsen, accompagnée de son frère Hakon, violoncelliste et de  l’ensemble des Trondheim Soloists, a concocté un périple dans ces sombres contrées.  Elle reprend dans un album thématique des musiques existant déjà en bandes sonores de séries et a commandé en complèment de nouvelles oeuvres à des compositeurs tels que Söderqvist ou Helmersson. Il en résulte une belle musique toute en tensions, en frissons et en mélancolies, dont les boucles entêtantes renvoient à une esthétique néo-classique,  nourrie du terreau minimaliste et  à présent consacrée.

Les amoureux du nord, du noir en séries, les amateurs de cordes (dont celle pour se pendre, à l’aube de l’après-midi polaire, à la Toussaint) adoreront ….

Time lapse / Uno Helmersson :

The mist / Frans Bak :

Love and rage / Johan Söderqvist

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *