logo-article

Matricule 155 : Simon Radowitzky

Agustin Comotto

Enfant de la fin du 19eme siècle, né dans une Russie tsariste et au sein d’une famille juive et pauvre de Kiev, Simon Radowitzky goute très jeune à l’injustice et à la violence du pouvoir.

De cette peine et de cette colère naitra l’engagement du jeune Simon qui dû fuir son pays natal pour l’Argentine dès ses 17 ans après avoir fait quelques mois de prison. Il passera plus de 20 ans au bagne d’Ushuaïa pour avoir assassiné le chef de la police de Buenos Aires. Devenu un symbole de la contestation, sa demande de libération a suscité une très importante mobilisation populaire. Agustin Comotto signe un roman graphique captivant en traçant l’itinéraire d’un homme ordinaire en lutte perpétuelle.

 

 

 

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *