logo-article

Mangées : une histoire des mères lyonnaises

Catherine Simon

Mères lyonnaises : « Terme générique désignant un certain nombre de cuisinières d’origine modeste, installées à leur compte après avoir été au service des grandes familles lyonnaises, et proposant une restauration à la fois populaire et bourgeoise, simple et raffinée, basée sur un ensemble de spécialités devenues indissociables de la réputation gastronomique de la ville. »

Amateurs de littérature culinaire, vous serez ravis par la plume de Catherine Simon, bien loin des clichés et lyonnaiseries. Tout commence dans un TGV en route vers Lyon où le narrateur se rend pour réaliser un reportage pour Le Progrès. Flanquée d’une photographe aussi passionnée que lui, il se lance dans l’aventure tout en visitant avec enthousiasme les meilleurs estancots locaux.

Sur les traces des mères les plus célèbres, de La Génie à Marie-Thé Mora, en passant par Eugénie Brazier, Léa Bidaut ou Paule Castaing, le récit nous invite à un voyage gourmand, à la fois historique et gastronomique, dans Lyon et ses environs. Chaque chapitre redonne voix à une de ses femmes pionnières, féministes et chefs d’entreprise avant l’heure. Pour terminer en beauté, des recettes inédites inspirées de la cuisine des mères et concoctées par des connaisseuses et admiratrices

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *