logo-article

Lupanar Chic

Thomas Breinert

Thomas Breinert n’est pas exactement un nouveau venu. L’ancien comparse de Vincent Delerm dans leur groupe de lycée a eu tout le temps de mûrir les reflets changeants de sa chanson-rock ouvragée, aux influences larges et solides..

C’est d’abord la voix qui donne le ton : grave, classieuse et traînante, elle coule naturellement entre Biolay et Murat, sans oublier Gainsbourg, qu’il reprend sans plagier ni forcer, comme une seconde peau.

L’organe se prête à tous les écrins : ballade sombre et sensuelle, nocturne synthétique, guitare funk voire disco, ou bien blues-rock à franges, post-rock saturé ou harmonica du désert varient les focales d’une chanson bien trempée, aux racines profondes..

Ni exercice ni clin d’œil, le Lupanar chic de Breinert a la richesse des mitonnés qui donnent à un éventail de saveurs un goût unique, qui passe et repasse sans lasser. Breinert a des choses à dire, 14 titres c’est peu courant, il ne s’agit pas de remplir. Les thèmes, souvent amers collent à cette musique voyageuse et pourtant sobre. L’art d’un esthète malgré lui, sincère et sophistiqué.

Thomas Breinert : « Lupanar chic »

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *