logo-article

Le pèlerin de Shikoku

Thierry Pacquier

Un chemin d'éveil au Japon

Sur l’île de Shikoku au Japon, un pèlerinage est consacré à Kobo-Daishi, le fondateur du bouddhisme Shingon. Aussi réputé en Asie que l’est le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle en Europe, le pèlerinage de Shikoku, nommé pèlerinage aux 88 temples, accueille pèlerins, marcheurs et curieux. Thierry Pacquier, lui, a revêtu l’habit blanc du pèlerin pour parcourir ce trajet long de 1200 kilomètres. Il nous raconte son voyage à travers les cinq provinces de l’île qui sont cinq chemins vers l’éveil, l’ascèse, l’illumination, le nirvana et le retour.

Son récit est une immersion dans la culture de l’île. Nous vivons l’expérience du pèlerin : la récompense du bon bain chaud au onsen après une journée de marche, les divers cadeaux offerts au pèlerin pour célébrer sa bravoure, les conditions météorologiques parfois capricieuses, la persévérance malgré la douleur et les réflexions qui l’habitent tout au long de sa marche. Ce voyage est aussi un voyage à la rencontre de l’autre : sur le chemin, les pèlerins se croisent, se suivent, se rencontrent et s’entraident.

Thierry Pacquier ponctue son récit de haïkus écrits par le poète Taneda Santoka (1882-1940). Ce poète, ayant vécu à la fin de sa vie comme un moine zen vagabond, a retranscrit l’atmosphère du pèlerinage. Pour vous donner envie de découvrir ce récit de voyage, voici un haïku qui évoque la nécessité pour le pèlerin de trouver sa trace : « Toute trempée  –  cette pierre – indique le chemin »

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *