logo-article

La note américaine

David Grann

Grand reporter au New York Time, David Grann décortique un complot machiavélique mené dans les années 20 contre la tribu Osage aux Etats-Unis.

Fin du 19e siècle les indiens Osage quittent de force leurs terres ancestrales et sont déplacés sur les terres arides de l’Oklahoma. Ironie du sort, ces terres qui jusque-là n’intéressaient personne sont pleines de gisements de pétrole. Les Osages deviennent ainsi, presque malgré eux, les indiens les plus riches de l’histoire américaine… Jalousés, méprisés et surtout illégitimes aux yeux de nombreux américains ils sont alors victimes d’une horrible série de meurtres. Pour stopper ce fléau Il faudra des années, beaucoup de morts et surtout la prise en main de l’affaire par le futur FBI de John Edgar Hoover. Avec beaucoup d’empathie et de respect pour les victimes, David Grann rend hommage au peuple Osage en menant une enquête passionnante et précise qui révèle une fois de plus à quel point la richesse des États-Unis s’est construite sur la violence et le racisme.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *