logo-article

La mondaine

Paris des années 30, la brigade des mœurs, ses infiltrations et les secrets qui lui sont propres…

C’est avec un grand plaisir que l’on retrouve l’association de Zidrou et Lafebre (« lydie », « les beaux étés »…) qui nous plongent dans les souvenirs d’Aimé Louzeau, Flic à la brigade des mœurs depuis les années 30.

Une certaine légèreté dans le premier tome qui contraste avec la noirceur de la période bien présente dans un tome 2 plus dur. Les contradictions internes d’Aimé, ses désillusions et son histoire personnelle douloureuse en font un personnage principal attachant.

Un scénario subtil, nuancé mêlant différents points de vue et scènes cocasses. Les dessins de Jordi Lafebre d’une grande maitrise dans une ambiance sépia font de ce diptyque une œuvre singulière, qui ne nous laisse pas indifférent.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *