logo-article

La malédiction de Gustave Babel

Ce roman graphique dense et fascinant est le premier récit des Contes de la Pieuvre. Gess, le dessinateur des Brigades chimériques, délaisse ici le scénariste Serge Lehman pour se lancer seul dans ce nouveau cycle, qui approfondit l’univers de l’œuvre mère.

Sur la base d’une uchronie steampunk située entre la fin du 19e siècle et les années 1920, l’histoire prend la tournure d’un thriller doublé d’une quête identitaire, à la fois haletant et poétique.

«La Pieuvre» est une discrète mais puissante mafia parisienne distribuant des contrats à un panel de tueurs bénéficiant de pouvoirs particuliers. C’est le cas de Gustave Babel, amnésique polyglotte, assailli par des cauchemars récurrents et passionné par la poésie de Baudelaire.

Dans cet épisode, on le suit à la poursuite de cibles qui lui échappent, à l’image de son propre passé, entre les bas-fonds parisiens et l’Angleterre, l’Egypte et l’Argentine, au fil d’un album constellé de surprises et de révélations. Les personnages sont riches et hauts en couleurs, le graphisme et la mise en scène époustouflants, et le tout est  nourri de multiples références liées à la culture populaire. Du grand art ! C’est avec impatience que l’on attend de rencontrer les autres tueurs de «La Pieuvre».

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *