logo-article

La guerre des forêts

Luttes sociales dans l'Angleterre du XVIIIe siècle

Edward P. Thompson

En 1723, le Parlement britannique adopte à l'unanimité le Black Act, une loi qui punit de pendaison le braconnage des cerfs dans les forêts royales et les parcs seigneuriaux. La peine de mort attend bientôt tous ceux qui viennent y ramasser du bois. L'Etat anglais criminalise à l'extrême toute atteinte à la propriété, dont il a une conception de plus en plus exclusive, une idée qui va à l'encontre des anciens droits d'usage coutumiers, réduisant les plus démunis à la misère. 

Edward Palmer Thompson (1924 – 1993), un des historiens les plus célèbres de sa génération, dont le parcours a été marqué par le cosmopolitisme et l’engagement politique, mène une enquête passionnante au coeur des luttes sociales anglaises du XVIIIe siècle. Son analyse pose aussi des questions contemporaines, comme celle du partage entre appropriation privée et socialisation des ressources.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *