logo-article

Fatima Besnaci-Lancou – Des harkis envoyés à la mort

Que sont devenus les harkis restés en Algérie au lendemain des accords d’Évian du 18 mars 1962 ?

Quelles furent les conditions de détention des dizaines de milliers de ces supplétifs abandonnés par la France et prisonniers du nouveau régime ?

S’appuyant sur les archives du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), et sur les témoignages d’une soixantaine d’anciens Harkis et de leurs familles, Fatima Besnaci-Lancou nous offre des éléments inédits sur l’histoire de ces milliers de Harkis arrêtés en Algérie après l’indépendance.

Emprisonnés, torturés, et massacrés au mépris des accords d’Évian et des conventions internationales, proscrits dans leur pays et indésirables en France, ils furent victimes d’un crime d’États perpétré par l’Algérie et la France.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *