logo-article

Emilie Marsh

Emilie Marsh

Pour son nouvel opus, Emilie Marsh délaisse les écorchures rock pour des compositions plus pop mais toujours à vif, et pas moins inspirées

Ce deuxième album sans titre assume mélodies claires et refrains catchy. Les arrangements sont simples et efficaces, sur des gimmicks souvent synthétiques et imparables. 10 chansons courtes et séduisantes qui respirent les eighties entre pop-rock, synth-variété et new-wave, entre Jackie Quartz, Depeche Mode ou Etienne Daho.

On sort d’un night-club rétro pour entamer une dérive nocturne aux néons, ainsi vont les chansons sincères d’Emilie Marsh, une naïveté éclairée, parfois franchement émouvante, qui tranche avec la rétromania arty de la frenchtouch. Un disque entêtant, nocturne et pourtant lumineux, qui se réécoute et se fredonne.
Et une réussite pour le tout jeune label Fraca, « un label de femmes » fondé par Robi, Katel, et… Emilie Marsh.


Emilie Marsh : « L’aventure »

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *