logo-article

A la recherche des phéniciens

Joséphine Crawley Quinn

Qu’est-ce qu’un peuple ? C’est une nouvelle fois la question que l’on se pose à la lecture de cet ouvrage foisonnant.

L’auteure, professeure d’histoire de l’Antiquité à Oxford et archéologue, rappelle que, pour qu’un peuple existe, il faut que ses membres se désignent ainsi, que les autres les voient comme tels et qu’en outre les traces matérielles qu’ils ont laissées l’attestent. Or, si les Phéniciens habitent l’imaginaire méditerranéen, que savons-nous exactement d’eux et que disaient-ils d’eux-mêmes ? Navigateurs et marchands, ils ne nous ont pas laissé de littérature, et leurs traces scripturaires, inscriptions funéraires ou votives, leurs arts et architectures, très éclectiques, renvoient plus aux cités du Levant ou de la côte africaine qu’à une ethnie ou une « nation » précise.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *