logo-article

13 poèmes taillés dans la pierre

Ce que les mots font aux pierres.

Une fois n’est pas coutume, le talentueux poète lyonnais Patrick Dubost nous offre là un magnifique ensemble de textes sous l’intitulé 13 poèmes taillés dans la pierre édité à La Boucherie littéraire.

Ecrits en 2015 lors d’une résidence entre les murs de la Chartreuse Notre-Dame-des-Près dans le Pas-de-Calais, ces textes sont une invite à l’écoute et la contemplation de mondes imperceptibles en même temps qu’ils évoquent le caractère temporel de l’existence.

Ces poèmes comme érigés dans le ciel donnent à voir, lire et entendre. En effet, le dispositif visuel choisi par l’auteur (poèmes en forme de contreforts) et renforcé par l’éditeur dans le choix du papier gris et le gaufrage en creux du nombre 13 sur la couverture permettent de visualiser la pierre et les éléments architecturaux du lieu où ils ont été écrits. A entendre aussi, en ce qu’ils murmurent et modulent l’accomplissement de nos vies ubiques et minuscules à la manière du poète lors de ses lectures. A lire, dans le silence invoqué dans ces pages et celui du lecteur-lectrice.

Et si les angles côtoient les fleurs du poète-géomètre-architecte, c’est ici pour mieux glisser de haut en bas des poèmes comme sur des rayons de soleil espérant peut-être pénétrer la lumière et se confondre non seulement à la Nature mais aussi au Temps.

Et si les poèmes parlaient aux pierres, ce serait dans cet écrit là, où l’on voit frémir, réagir le minéral sous l’égratignure d’un stylo ou bien sous la taille d’un ciseau.

Béatrice Brérot

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *