Le retour de Truman Capote

- temps de lecture approximatif de 5 minutes 5 min - Modifié le 17/06/2016 par Bibliothèque municipale de Lyon

7-1-Truman-Capote.jpg
7-1-Truman-Capote.jpg
La sortie du film éponyme de Bennett Miller replace l’écrivain américain Truman Capote (1924-1984) sous les feux de l’actualité. Le film met en lumière le processus de composition de « In cold Blood » (De sang froid), le livre qui a fait rebondir la carrière de Capote en 1966 et montre le rôle ambigu du personnage. Au-delà de la complexité du caractère de l’auteur , cette œuvre phare est à l’origine de ce que Capote lui-même a appelé « le roman de non-fiction », qui utilise les techniques de la narration littéraire pour relater des faits réels. Cette nouvelle façon d’aborder la littérature a ouvert la voie à tout un courant de création contemporain qui tend à gommer la frontière entre réalité et fiction.
JPEG - 6.4 ko
Truman Capote

Le livre par lequel tout a commencé :

De sang froid , par Truman CAPOTE, éd. Gallimard.

- En 1959, Truman Capote, déjà auteur de plusieurs romans, décide de tirer une oeuvre littéraire d’un sanglant fait divers : le meurtre de quatre personnes dans une ferme du Kansas. La gestation de ce livre, fruit d’une enquête minutieuse menée sur les lieux du crime et de longues discussions avec les assassins prendra six ans. A sa sortie en 1966, le livre remporte un succès phénoménal. Un film en sera tiré dès l’année suivante par Richard Brooks.

- Biblio-filmographie de Truman Capote à la Bibliothèque municipale de Lyon

- Article de JMG Le Clézio, publié dans Le Magazine littéraire, n° 1, novembre 1966 consacré à « De sang-froid ».

La biographie :

Truman Capote, par Gerald CLARKE, éd. Gallimard.

- Cette biographie de Truman Capote est considérée comme l’ouvrage de référence sur l’écrivain. G. Clarke, adoptant la méthode même de son sujet et modèle, a mené une enquête étayée par de multiples entretiens avec des personnes de l’entourage de l’écrivain et avec T.C. lui-même. C’est d’une partie de ce texte que s’inspire le film de B. Miller.

- Propos de Gerald Clarke sur commeaucinema.com

La bande dessinée :

Capote in Kansas, par Ande PARKS et Chris SAMNEE, éd. Akiléos.

- La quête de vérité de Truman Capote déclinée sous forme de roman graphique par des auteurs …

Parallèlement à la « littérature de non-fiction », s’est développé aux Etats-Unis une forme de journalisme de style littéraire, fortement marquée par l’implication personnelle du rédacteur. Parmi les plus éminents représentants de cette tendance :

JPEG - 10.8 ko
Hunter S. Thompson

- Hunter S. Thompson, l’initiateur du style « Gonzo ».

- Article du quotidien Libération, du 21 février 2005, suite au décès du « Docteur » Thompson.

- Tom Wolfe, le chantre du « nouveau journalisme »,

JPEG - 33.4 ko
Tom Wolfe

et adepte du roman de société sous le signe de Zola et Balzac.

- Article du Magazine Littéraire (2003), concernant Tom Wolfe, le journalisme et la littérature.

Livres français récents proches par la forme et par l’esprit, de la littérature de non-fiction :

- L’adversaire, par Emmanuel Carrère, P.O.L..

JPEG - 5 ko
L’aversaire
Ed. Gallimard

Enquête sur l’affaire Romand, l’homme qui assassina toute sa famille de peur qu’elle apprenne qu’il était en réalité sans emploi depuis des années.

- Article d’E. Carrère (dans Télérama, n°29+30, 11 mars 2006), sur sa dette envers Truman Capote.

- Qui a tué Daniel Pearl ?, par Bernard-Henri Lévy, Grasset.

Enquête sur l’exécution du journaliste américain Daniel Pearl par des islamistes..

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *