Arrête TON cinéma

- Modifié le 02/05/2018 par vadema

Le cinéma tisse sa toile sur l'ensemble de l'hexagone. Les festivités sont nombreuses et les projections variées. Un choix toujours croissant s'offre aux spectateurs. A quelques jours de l'ouverture du 71e festival de Cannes et au moment où certaines comédies connaissent un nombre d’entrées en constante augmentation et s’affichent fièrement au Box-office, d'autres créations cinématographiques sont réalisées afin de diversifier l’offre et de permettre le plaisir de la découverte. Pour tous et pour tous les goûts, les rendez-vous autour d'une toile se multiplient lors de festivals, rencontres, rétrospectives… A chacun son cinéma ?

salle de cinema.
salle de cinema. Creative Commons
  • Du populaire au confidentiel

Mis en place pour contrer la Mostra de Venise, le festival de Cannes est actuellement l’événement cinématographique le plus médiatisé, assurant une reconnaissance, parfois contestée, aux films sélectionnés. La consécration de la palme d’or promet au film un avenir dans les salles de cinéma, comme par exemple pour The square qui a réalisé en 2017 un peu plus de 351300 entrées dans l’hexagone. Cependant, la renommée comme l’histoire du festival de Cannes revêt un caractère exceptionnel.

En France, de nombreuses actions à l’initiative d’associations ou d’institutions culturelles trouvent leur place dans ce paysage tiraillé entre profit médiatique et blockbuster. Une exception culturelle qui permet encore l’émergence de réalisations plus intimistes. Même si parfois la confidentialité des programmations et le manque de communication ne favorisent pas l’adhésion d’un large public.

Ainsi, participer à la promotion de réalisations plus confidentielles peut se révéler être un atout pour une structure culturelle. Eduquer le regard en proposant des temps d’échanges avant et après la projection est un moment essentiel et incontournable pour capter la charge émotionnelle et faciliter l’expression. Cette démarche contribue également au partage des savoirs qu’ils soient artistiques ou techniques. Elle permet d’identifier les éléments qui conditionnent en partie l’esthétique ou le message du film, car les frontières entre les différents genres – fiction, documentaire, expérimental – sont parfois poreuses.

Clap. Creative Commons

  • Proposer un autre regard sur le cinéma

La réalisation d’un documentaire ne suit pas forcément le modèle d’une fiction. Le festival du Mois du film documentaire, proposé par Images en Bibliothèques en novembre sur l’ensemble de l’hexagone propose d’accompagner ou d’impulser des actions qui peuvent se traduire par des aides pour la venue d’un réalisateur, des conseils pour la programmation… Le festival international Cinéma du réel est organisé chaque année par la Bibliothèque publique d’information et permet aux professionnels comme au grand public de découvrir des œuvres d’auteurs confirmés comme de nouveaux talents. Beaucoup d’autres exemples qui prônent et soutiennent le cinéma indépendant existent. A l’heure où il est possible de s’improviser cinéaste avec un smartphone, où les images règnent sur les réseaux sociaux, l’éducation du regard commence par des rencontres qui portent en elles de multiples sensibilités et poussent à l’interrogation et la curiosité. S’interroger c’est déjà reconnaître et considérer. S’interroger c’est surtout ne pas ignorer.

Cinéma. Creative Commons

  • Un loisir en expansion

Le cinéma est le premier loisir des français en dehors de leur domicile. C’est dire si ce média est populaire. Dans le cadre de sorties en famille, entre amis ou seul, se faire une toile est un moment privilégié et accessible. Le 7e art a le vent en poupe avec une fréquentation des salles qui avoisine les 210 millions de spectateurs depuis 3 ans selon les chiffres enregistrés par le CNC. La production française est très présente et comptabilise plus d’1/3 des entrées en 2017 et particulièrement pour les comédies qui explosent les recettes du grand écran en faisant les meilleurs entrées !

Bien que les chiffres soient satisfaisants dans leur ensemble, considérés catégorie par catégorie, ils cachent de grandes disparités. Se positionner entre grande cérémonie officielle et blockbuster, le parcours des réalisateurs n’est pas « un long fleuve tranquille ». La diversité proposée ne répondrait pas à l’attente de la majorité des spectateurs ? Malgré leur succès criant, les comédies sont  souvent reléguées au second plan. Depuis les débuts du festival de Cannes, par exemple, seule l’année 1953 accorde un prix international du divertissement remis à Lili du réalisateur Charles Walters.

  • Un cinéma en compétition

Même si les prix et les honneurs couvrent un spectre disciplinaire plus large qu’au commencement, cependant ils priment souvent un cinéma engagé, aux antipodes des comédies plébiscitées par la majorité des spectateurs et dont le volume des entrées donne le vertige. Outre-Atlantique, la cérémonie des Césars a créé cette année le prix du public qui récompense le film ayant fait le plus grand nombre d’entrées en salle… et qui a primé à une comédie française ! D’autres possibilités seraient peut-être à envisager comme concourir dans une catégorie « comédie », à l’égal des autres distinctions.

Cette avanie pourrait-elle expliquer à elle seule une scission entre film « grand public » et « film pour initiés » ? A force de ne pas se sentir représentés on peut être amené à penser que certains genres ne sont pas pour nous.  Défendre les intérêts de la diversité et permettre un accès à l’ensemble de la production cinématographique et audiovisuelle est une gageure que relèvent de nombreuses bibliothèques et festivals en encourageant la participation et en dessinant une identité plurielle au paysage visuel.

 

  • A découvrir

Traverses

Tenk, plateforme sur abonnement

 

  • Des festivals en région 

Etats généraux du film documentaire

festival du 1er film d’Annonay

festival international du film d’Animation d’Annecy

festival Ciné en herbe

festival international du film de Comédie d’Alpe d’Huez

festival du Court métrage de Clermont-Ferrand

festival international du film Fantastique d’Avoriaz

festival Hallucinations collectives

festival Interférence

festival Lumière

festival Ojo Loco

festival On vous ment

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *