Investiture en musique

Oh ! Regardez dans la clarté du matin

La star et la bannière

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 27/01/2021 par La COGIP

Sans doute en avez-vous entendu parler, Joe Biden est devenu ce mercredi 20 janvier le 46è Président des Etats-Unis. Invitées pour l'occasion à se casser la voix, Lady Gaga et Jennifer Lopez ne s'étaient pas produites devant si peu de monde (covid oblige) depuis leur enfance. Mais les téléspectateurs ont pu comme à chaque investiture (télévisées depuis Harry S. Truman en 1949) s'en payer une bonne tranche. Nous vous proposons une sélection de quelques performances notables de ces sept dernières décennies, sur les marches du Capitole ou durant le gala.

Lady Gaga
Lady Gaga (Image : Reuters)

Aretha Franklin « My country ’tis of thee » en 2009 pour l’investiture de Barack Obama (1er mandat)


Tom Selleck annonce les Beach Boys, lors du bal d’investiture de Ronald Reagan le 19/1/1985

Cette année là ont également chanté Frank Sinatra, Dean Martin, Ray Charles, Donna Summer, la cantatrice Frederica Von Stade…


George W. Bush dances with Ricky Martin at the opening ceremony of the inauguration at the Lincoln Memorial on January 18, 2001

Ricky Martin en duo avec George Bush Jr en 2001. Sans commentaire.


Richard Nixon shakes hands with James Brown in the White House's Oval Office on October 10, 1972

Richard Nixon avec James Brown dans le bureau ovale, le 12 octobre 1972. JB avait participé au All-American ball en 1969 pour l’investiture de Nixon, 37è Président des Etats-Unis.


Michael Jackson, « parti trop tôt » (c’est le titre de la chanson)… Lors du gala pour Bill Clinton (janvier 1993)


En 2013, Beyoncé chante l’hymne américain (star-spangled banner : la Bannière étoilée) pour le 2è mandat de Barack Obama.


L’occasion est trop belle de comparer ses qualités vocales avec :

Lady Gaga, mercredi 20 janvier 2021. Le match est nul.


« So get ready for some good ol’ fashioned rock n’ roll »

Chuck Berry et Little Richard pour Bill Clinton, 19 janvier 1993.


Loretta Lynn en 1977 pour Jimmy Carter.


Tout cela est bien convenu et un peu tiède n’est-ce pas ? On a besoin d’un remontant.

Lui était prêt, mais personne ne lui a demandé :

Jimi Hendrix avait fait sensation avec cet hymne électrique à Woodstock le 18 août 1969.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *