Le doomscrolling, ou la phobie de ne pas être informé

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par scorroyer

Avant de vous endormir, vous regardez regarder le fil des actualités sur votre téléphone. Le temps passe alors sans compter, alors que vous lisez les dernières informations. Attention, vous êtes peut-être en train de doomscroller….

iphone-g2759a1dad_1920
iphone-g2759a1dad_1920

Le mot « doomscroller » signifie précisément « faire défiler son écran vers le bas jusqu’à la fin du monde ». Cela représente à la fois le fait de suivre son fil d’actualités, mais aussi de regarder les images et les commentaires des internautes sur son téléphone portable ou son ordinateur. En s’arrêtant, on a peur de rater une information importante.

Cette habitude est d’abord apparue sur  le réseau social Twitter, en 2018, lorsque le terme a été créé.

Pendant la période du confinement, alors que nous étions « coupés du monde », notre besoin d’être relié à l’information s’est fait plus important. Cette habitude est alors  devenue beaucoup plus fréquente, sur d’autres sites d’actualités.

Cependant, cette frénésie d’informations peut avoir des effets néfastes. Elle peut, par exemple devenir génératrice de stress, ou troubler notre phase d’endormissement.

Une étude danoise, publiée en 2016, a montré que les personnes dites « proactives », c’est à dire qui ne consomment pas du contenu passivement, mais prennent le temps d’échanger autour de celui-ci, sont moins sensibles au stress que celles qui consultent juste des éléments de contenu de façon passive.

Le doomscrolling peut provoquer également des troubles du sommeil. Si les informations reçues sont anxiogènes, elles vont troubler votre endormissement.

Pour éviter cela, vous pouvez par exemple vous fixer trois moments dans la journée pour vous informer, si vous souhaitez suivre l’actualité régulièrement.

Vous pouvez également diversifier les applications que vous utilisez, afin de varier le type d’informations auxquelles  vous avez accès.

Enfin, avoir conscience du temps passé à consulter des sites  d’informations, et le restreindre, s’avère être une des meilleures solutions.

Si vous utilisez fréquemment votre téléphone mobile, télécharger un livre sur celui-ci ou votre liseuse peut éventuellement vous empêcher de doomscroller durant votre temps de transport quotidien.

Le temps  passe, je dois vous laisser, je viens  de recevoir une notification….

Plus d’infos sur :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *