La luminosité, un allié pour votre bonne humeur

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par scorroyer

Alors que les jours diminuent, notre moral peut suivre le même mouvement. Pour éviter cela, profitez dès que possible de la lumière du soleil !

sunset-6645036_1920
sunset-6645036_1920

Nous sortons du travail, il fait déjà nuit. Comme tous les ans, durant 3 ou 4 mois, nous manquons de lumière. Et malheureusement, cela joue sur notre moral.

La lumière du soleil est captée par l’organisme via nos yeux, et certaines cellules de l’oeil. Celles-ci envoient des informations à notre cerveau pour reconnaître le jour ou la nuit. Notre horloge biologique grâce à ces informations donne le rythme à notre corps.

C’est ce que nous explique précisément le docteur Martine Perez dans l’émission “”le grand direct” d’Europe  1.

Le jour, notre horloge biologique entraîne la sécrétion d’hormones impliquées dans l’activité physique et cérébrale.

A  l’inverse, lorsque les yeux vont apercevoir l’obscurité, le corps va sécréter des hormones nocturnes, comme par exemple la mélatonine, importante pour le sommeil comme nous l’explique l’article “l’influence de la lumière sur notre santé“.

Il apparaît donc important de pouvoir capter un maximum de luminosité pour être de bonne humeur et en forme, comme l’ont montré les résultats de l’étude anglaise réalisée auprès de 502 000 personnes publiée en décembre 2012 dans la revue “Journal of affective desorders“. D’après ceux-ci, une exposition plus importante à la lumière extérieure avait notamment des effets bénéfiques sur le sommeil, les symptômes liés à l’insomnie, et l’humeur des personnes interrogées.

A la lumière du jour, en hiver, le degré d’éclairement maximum sera de 100 000 lux, en haut des pistes de ski. Cependant, les effets bénéfiques de la luminosité sont perceptibles même si la lumière est moins importante,  à partir de 1500 lux (unité de mesure de l’intensité lumineuse), selon l’article “Pourquoi la lumière nous met de bonne humeur“.

Une promenade en extérieur, ou le simple fait de prendre sa pause café au soleil peuvent donc avoir des effets bénéfiques sur notre humeur et votre vitalité.

Le fait de pratiquer une activité physique augmente également les bienfaits de la lumière sur notre organisme. Marcher entre 20 et 30 minutes peut avoir des bénéfices réels sur les effets de la lumière, par rapport à notre rythme biologique selon l’article “Manque de soleil : quelles conséquences sur le moral ?“.

Si cela vous apparaît insuffisant, il existe une solution “plus artificielle”, c’est la luminothérapie, qui consiste à s’exposer à une lumière artificielle spécifique intense (environ 10 000 lux), entre 10 et 30 minutes chaque jour.

Cette exposition va vous aider à rétablir notre rythme biologique, en nous aidant à contrôler notamment notre production de mélatonine, hormone associée au sommeil.

C’est ce que nous explique notamment une journaliste dans l’émission “9h50 le matin” et son billet consacré à la luminothérapie.

Pour plus d’information sur l’utilisation de cette méthode, nous vous conseillons d’en parler à votre médecin.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter nos ouvrages liés à la luminothérapie.

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.