538

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 12/11/2020 par JB

Voilà le nombre des fameux grands électeurs pour l’élection présidentielle étatsunienne de cette année. Joe Biden, maintenant désigné comme président élu, a réussi à en convaincre la majorité absolue. En somme, 270 grands électeurs en votre faveur, et les portes du bureau ovale vous sont ouvertes ? Certes, mais qui sont-ils ? En quoi sont-ils « grands » ? Et pourquoi les résultats de la présidentielle étatsunienne semble-t-il toujours reposer sur eux ?

Le principe des grands électeurs peut nous apparaître, en France, comme un outil démocratique assez abstrait. La cause étant le type de suffrage utiliser outre-Atlantique. En France, l’élection du/de la Président.e de la République se fait par le biais du suffrage universel direct : les citoyens élisent le candidat de leur choix sans intermédiaire, un vote égal une voix.

Les États-Unis étant une république fédérale, c’est le suffrage universel indirect qui est utilisé. Les citoyens de chaque état ne vont donc pas élire directement le ou la président.e ainsi que le ou la vice-président.e, mais des représentants. Ces représentants se réuniront ensuite dans la capitale de leur état et voteront pour le ou la candidat.e désigné.e par leurs concitoyennes et concitoyens.

La Maison Blanche accueillera alors celle ou celui qui aura rassemblé la majorité absolue du vote des grands électeurs, soit la moitié plus un.

Le nombre de grands électeurs est généralement proportionnel au nombre d’habitants d’un état avec un ratio de 1 pour 1 million. Cependant, pour éviter que les états les moins peuplés (comme le Wyoming ou le Montana) ne soient lésés, un minimum de 3 grands électeurs est requis. On comprend alors l’importance d’états comme la Californie, le Texas ou la Floride, qui représentent à eux trois 122 grands électeurs.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *