Un nouvel amphithéâtre à Lyon

- temps de lecture approximatif de 6 minutes 6 min - Modifié le 17/06/2016 par ameyer

Le 1er juin 2006 aura lieu l'inauguration de l'amphithéâtre ; avec lui se parachève l'aménagement de ce "morceau de ville" important qu'est aujourd'hui la Cité internationale. La réalisation de Renzo Piano inspirée des amphithéâtres gallo-romains est une immense sculpture d'aluminium. La salle, hémicycle ouvert à 180° offre de 500 à 3220 places, toutes situées à moins de 25 mètres de la scène. Le fond de scène ouvre sur la place publique et permet une configuration extérieur/intérieur des spectacles.

L’ouverture de cet équipement qui est une extension du Palais des congrès confirme la place et la stature de l’agglomération lyonnaise dans le domaine du tourisme d’affaire en Europe. Une salle qui va donc accueillir les grands congrès, mais qui a aussi été conçue pour être un nouveau lieu pour les spectacles.
JPEG - 117 ko
Salle-3000-ADERLY
(Site du Grand Lyon)

L’Extension Congrès

- Le site officiel de la cité internationale propose de très nombreuses photos et informations sur l’extension, notamment dans son périodique en ligne Newsletter N° 34 qui est un véritable petit dossier sur la construction de la salle 3000 rebaptisée : « l’Amphithéâtre ». Il est en effet l’aboutissement d’un énorme travail collectif. Un chantier titanesque pour les différents corps de métiers qui ont participé à son élaboration, notamment pour les travaux de gros œuvre effectué par CBR, Lamy, GFC-Construction. Le groupement a du travailler avec la proximité de la nappe phréatique. La pose des onze poutres métalliques PRS profilées, reconstituées, soudées a été un des moments forts du chantier. Chacune d’elles mesure 27 m de long, 1,80 m de hauteur et pèse 26 tonnes. SBM qui a conçu la charpente métallique a consacré 4 000 heures aux études et 30 000 heures à la fabrication de l’imposant squelette de métal. De nombreux paramètres ont du être pris en compte pour obtenir une acoustique de qualité. Quinette Gallay a conçu la banquette filante qui équipe les gradins de la salle ; le bois moulé et plaqué qui habille le sol souligne agréablement le textile rouge orangé choisi pour les fauteuils.

Au final, un amphithéâtre qui a bénéficié dans sa construction de technologies de pointe et qui se situe dans la lignée des équipements innovants comme le Philarmonic Hall de Berlin ou le Madison Square Garden. Sa forme proche de celle d’une soucoupe volante induit une impression de grande légèreté.

Cité/L’Amphithéâtre, Newsletter, N° 35
- Dernier numéro sorti du périodique de la cité. Fait le point sur l’offre hôtelière sur le site, les espaces de restauration et sur l’amphithéâtre lui-même.

L’Amphithéâtre du futur, dans Lyon citoyen, mai 2006, N°43
- Au terme de 3 ans de travaux, l’amphithéâtre est livré, futur temple du congrès, haut lieu du spectacle.

Le Grand Lyon
- Annonce l’inauguration et présente l’amphithéâtre

Cité / Centre de congrès / Lyon :

Avec l’achèvement de l’extension, le Centre de congrès va tripler sa surface (de 8 170 m² à 25 000 m²) et sa capacité d’accueil (de 6500 à 19000 personnes). Il s’enrichit de :
- l’amphithéâtre d’une capacité modulable de 900 à 3 220 places
- une salle d’exposition de 5 400 m² (le nouveau forum) qui relie l’amphithéâtre au Centre de congrès existant
- 10 nouvelles salles de commissions (1500 m2)
- un parking public souterrain de 1 200 places

Au total le centre de congrès de Lyon offre :
- 3 amphithéâtres de 300 à 3 000 places
- 8 400 m² de surface d’exposition
- 26 salles de commissions
- 3 350 places de parking couvert
- 1 000 chambres d’hôtels à proximité

Le 7 juin 2006 se tiendra le premier congrès qui sera celui de la Mutualité française en présence du président de la république et de 4500 participants.

JPEG - 6.2 ko
salle 3000
(site du Grand Lyon)

La Cité internationale

L’amphithéâtre est la figure de proue de la cité internationale qui a été implantée dans un environnement exceptionnel, entre le Parc de la tête d’or et le Rhône, à seulement 12 minutes de la gare de la Part-dieu et 25 minutes de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry. Après une vingtaine d’année de travaux de 1985 à 2006 ce morceau de ville présente une reposante unité architecturale, malgré tous les aléas qu’il a traversés. La Cité internationale a réussi le pari de concentrer en un même lieu une zone d’affaires, de loisirs, de culture et d’habitation. Elle abrite : le Musée d’art contemporain, un cinéma-multiplex, un hôtel, un casino, Interpol, des bureaux, des logements, le palais des congrès et l’amphithéâtre.

L’ensemble de la Cité a été coordonné par l’architecte Renzo Piano, autour d’une rue piétonne semi-couverte, véritable épine dorsale du site. Les bâtiments disposés en arc suivent harmonieusement la courbe du fleuve.
Le paysagiste associé à cette aventure Michel Corajoud a su utiliser avantageusement la nature qui est mise en paysage tout autour. La ligne des toitures rappelle les serres du parc. La nature est présente partout grâce à l’étroite proximité du parc, aux 10 hectares d’espaces plantés et au réaménagement des berges du Rhône. Ceci a conduit à la création d’une promenade piétonne et cycliste de 30 km qui longe les berges du Rhône de Miribel-Jonage à Gerland et fait la joie des lyonnais.

Renzo Piano, Penser la ville heureuse, La cité internationale de Lyon , sous la dir. de Ariella MASBOUNGI, (Ed. de La Villette)

GIF - 20.3 ko

- Ouvrage qui propose une promenade dans les œuvres majeures de Renzo Piano, étudiées du point de vue de leur impact urbain et s’arrête plus
particulièrement sur l’évolution du grand projet de la Cité internationale, son caractère innovant à bien des égards, son évolution, son aboutissement.

Cité internationale : le quartier des loisirs, Lyon capitale du 6 juillet 2005
- Une synthèse du déroulement du projet.

Entreprendre dans le Grand Lyon
- Ce site présente un dossier sur la cité internationale à télécharger.

Renzo Piano

Un tour d’horizon avec Renzo Piano, Ed. Phaidon, 2005

GIF - 16 ko

- Renzo Piano nous guide à travers 22 de ses réalisations. Chacune est introduite par un texte de l’architecte, suivi d’un reportage photographique qui mène le lecteur de l’extérieur vers l’intérieur du bâtiment, jusqu’au plus infime détail.

Piano, par Philip Jodidio, Taschen
- Beau livre, de grand format, très illustré sur les œuvres de l’architecte à la carrière internationale : le Centre Georges Pompidou, le London
Bridge Tower, le New York Times Tower, le Jean-Marie Tjibaou cultural center à Nouméa, le Parco della musica à Rome, le Kansai international airport terminal à Osaka, et, beaucoup d’autres.

Le site officiel de Renzo Piano
- Biographie, travaux, publications de l’architecte.

Page Wikipedia
- Présente (en français) le parcours professionnel et les réalisations de Renzo Piano.

Exposition :
Le Grand Lyon présente actuellement pour le public : maquettes, photos, vidéos, des grands projets urbanistiques en cours dans l’agglomération
expoglgrd
lyonnaise. Vous pouvez les découvrir au Rectangle, place Bellecour du 2 mai au 2 juin 2006.

Visites :
Des journées portes ouvertes sur l’amphithéâtre auront lieu les 8, 9, 14, 15, 16 juillet (dates à confirmer), accès libre et gratuit pour le public qui pourra rentrer dans les coulisses du bâtiment et connaître les secrets de sa construction, parcours de visite ludique avec expositions, films et animations.

- Renseignements : Centre de Congrès de Lyon, tél. : 04-72-82-26-26

Accès : ligne 4 et 47

Stations Vélo’v (3 stations sur le site)

Parkings : P0, P1 et P2.

Documentation régionale, 2006

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *