Miribel Jonage : le grand parc de loisirs

- temps de lecture approximatif de 7 minutes 7 min - Modifié le 04/07/2016 par ameyer

A moins de 15 km du centre de Lyon (10 minutes en voiture), avec ses 2200 hectares dont 350 de plan d'eau et ses 4 millions de visiteurs annuels, il est l'un des sites les plus fréquentés de la région et l'un des plus grands parcs naturels périurbains d'Europe. Rebaptisé depuis peu Grand parc Miribel Jonage, il bénéficie également depuis le 22 juin 2006 d'un nouveau plan directeur. Pour les habitants de l'agglomération lyonnaise il constitue un vrai espace pour prendre l'air, se détendre, prolonger les vacances par des activités de plein air.

le_logo.jpg
le_logo.jpg

Depuis plus de dix ans, il est l’organisateur ou le partenaire d’évènements sportifs et culturels et, au fil des saisons, il nous invite à participer à des manifestations variées et conviviales. L’agenda de l’automne 2006 est particulièrement riche :
– Les 28-29-30 septembre prochains aura lieu le championnat de France d’attelage Elite 2006 où les concurrents s’affronteront en attelage simple, en paire ou à quatre chevaux. L’épreuve du marathon est très spectaculaire. Les attelages s’élanceront pour un parcous de 15 kilomètres. Un magnifique spectacle en perspective
– Le 8 octobre le Parc organise et reçoit le 1er salon du golf en Rhône-Alpes. Les exposants présenteront et mettront à disposition leurs matériels qui pourront être testés et simultanément aura lieu le premier trophée des débutants.
– Le 21 octobre se sera le 3ème raid du castor qui se déroule sur un ou deux jours, ouvert aux familles, raideurs, curieux et expérimentés, avec des épreuves de course d’orientation à pied, vtt et canoë-kayak , une partie se déroule la nuit.
Bien d’autres manifestations aussi diverses sont programmées pour cet automne

JPEG - 7 ko
le logo

Le parc de Miribel-Jonage : un lifting vert in :Les infrastructures vertes à l’épreuve des plans d’urbanisme : l’agglomération lyonnaise, la construction d’une stratégie, par Stéphane AUTRAN, édité par le Certu
- Un chapitre de 20 pages qui est une magnifique invitation à suivre l’histoire de l’évolution de ce site particulier qui fait partie du lit majeur du Rhône, périodiquement envahi par les crues et qui est pour elles un champ naturel d’expansion. Au départ seules les activités de pêche, les coupes de bois de chauffage, les pâtures sont pratiquées dans cette vaste zone humide. Au nord le canal de navigation de Miribel est creusé entre 1848 et 1857 ; ensuite, au sud le canal de Jonage destiné lui à alimenter l’usine hydrauélectrique de Cusset est aménagé de 1892 à 1899. Le paysage se transforme alors largement et le site non urbanisable à cause des crues va progressivement se trouver naturellement affecté au rôle de base de loisirs.

JPEG - 12.6 ko
paysage du GP

Du sauvage à l’inaltérable : les conditions sociales de création d’un espace naturel en milieu urbain : le cas du parc de Miribel-Jonage in : Géocarrefour, revue de géographie de Lyon, volume 75, N°4, 2000, par Malika AMZERT et Laurence COTTET-DUMOULIN.
- Cet article retrace également l’évolution du statut de l’espace naturel fluvial de l’île de Miribel-Jonage. Né de la logique de domestication des fleuves au XIXe siècle, l’espace se voit attribuer dans les années 1960 des modèles d’aménagement marqués par les valeurs de l’urbain. Il semble retrouver son statut d’espace naturel avec le classement en « zone inaltérable » de 1992. Toutefois, beaucoup plus qu’auparavant, l’espace fait l’objet d’interventions humaines, techniques et sociales ayant pour objectif de restaurer ses équilibres naturels et d’en faire un espace public de la cité.
.

Le site officiel du Grand Parc
- Permet de découvrir l’étendue des activités proposées. Les activités sportives : tennis, tennis de table, badminton, golf, avec son parcours de 9 trous, escalade, vtt, aviron, catamaran, barque, canoe, pirogue, planche à voile, poneys (3 centres équestres), tir à l’arc… Vous pouvez louer du matériel, suivre une séance d’essai, un cycle de découverte, ou un cours particulier encadré par un moniteur diplômé.

JPEG - 14.7 ko
photothèque site du GP
 

 

JPEG - 7.9 ko

 

 

 

Le Parc développe également, et de plus en plus, des activités pédagogiques de découverte de la faune et de la flore, avec des visites encadrés par des animateurs, ou, aussi, en installant de nombreux panneaux didactiques aménagés le long des pistes vtt ou des sentiers pédestres. Le parc possède 230 espèces d’oiseaux, 25 de mammifères et 800 de plantes : hérons, castors, libellules, orchidées… Un observatoire et un belvédère permettent d’observer les oiseaux des plans d’eau et des lônes.

D’autre part, des activités économiques subsistent à Miribel Jonage, certains sites d’extraction de gravier continuent leur production, plusieurs hectares de terrain sont loués à des agriculteurs qui pratiquent la culture biologique. Les premiers dimanche de chaque mois un marché bio est organisé.

Le SYMALIM : Syndicat mixte pour l’aménagement et la gestion du Parc de Miribel-Jonage est l’entité directrice du site. Il réunit aujourd’hui 16 collectivités locales : le Conseil général du Rhône, le Conseil général de l’Ain, la Communauté urbaine de Lyon, les communes du Rhône (Lyon, Villeurbanne, Meyzieu, Jonage, Jons), les communes de l’Ain (Neyron, Miribel, Saint-Maurice de Beynost, Thil, Niévroz). L’aménagement et la gestion du site sont mis en œuvre par un organisme semi-public : la SEGAPAL.

Souhaitons que le litige qui oppose actuellement le Symalim au Conseil général du Rhône n’ait pas de conséquences fâcheuses sur les projets en cours.

Les trois objectifs prioritaires du Plan directeur de développement sont :
Poursuivre la restauration du site, le protéger et mettre en œuvre une gestion durable ; favoriser la mixité des publics et pérenniser l’intégrité du site ; faire du parc un haut lieu innovant de l’éducation à l’environnement.

L’Agenda du parc Automne 2006
- A consulter

Qu’en est-il de la nature au cœur de Lyon ?

Lyon, spécial nature, numéro été-automne 2004 de Lyon découverte édité par Lyon mag
- Un document riche qui témoigne de la

JPEG - 9.5 ko
lyon special nature

présence très forte de la nature, notamment grâce à des photos qui nous montrent l’agglomération vue du ciel. De nombreux sujets sont traités : Plus d’une centaine de marchés à Lyon, Plus de 1500 jardins ouvriers dans l’agglomération, Lyon vue par les peintres, Le tour de Lyon en 15 fontaines, Quatre grands projets pour une ville nature, Deux cours d’eau pour une histoire… Des articles accompagnés d’illustrations très soignées.

Voir la nature au coeur de Lyon d’Yves VERILHAC
- L’auteur a souhaité mettre en valeur la nature sauvage et c’est ce qui fait l’intérêt de ce petit livre. Elle se dévoile au cours des 15 randonnées pédestres proposées. Les fiches donnent des indications très précises sur la faune et la flore, le promeneur pourra ainsi reconnaître les différentes espèces.

Parcs Jardins de Lyon , photographies, Frédéric JEAN ; textes, Philippe VOUILLON

GIF - 9.5 ko
parcs jardins de Lyon

- Un beau livre, illustré de très nombreuses photos. Des coins de verdure qui parfois apparaissent là où on ne les attendait pas. Une ballade poétique dans les parcs et jardins dont certains sont méconnus comme le jardin du site gallo-romain ou le jardin privé de la Bonne Maison.

Le Festival des jardins de rue Lyon 8ème, du 15 juin au 30 octobre 2006, un évènement végétal et floral.

[*D’autres parcs :*]

Le Parc de la Tête d’or
- Notre dossier repère sur le parc le plus célèbre de la ville

Le Parc de Gerland
- Un parc qui a bénéficié de nombreux aménagements

Le Parc de Parilly
- Il offre un bel espace boisé et de nombreux terrains de sports pour les lycéens

Le Parc de Lacroix-Laval
- Un autre grand parc, pas très loin de Lyon

Tous les parcs et jardins
- Liste des parcs de Lyon, avec adresse et plan d’accès

Cahier des jardins Rhône-Alpes
- Pour explorer les parcs et jardins les plus connus ou les plus cachés, jardins ouvriers, familiaux, collectifs. De petits articles qui émerveilleront les amateurs de nature.

Guide des curieux de nature en ville, Vincent ALBOUY, 2006, Delachaux et Niestlé

GIF - 10.1 ko
guide des curieux de nature

- Un ouvrage pour savoir voir et connaître la nature en ville partout où elle reprend ses droits : entre les pavés et sur les trottoirs, sur les murs et les toits, au bord des eaux, au cœur des terrains vagues et des friches industrielles, dans les jardins de banlieue. Elle s’insinue jusqu’au centre-villes les plus bétonnés. Ce beau guide nous montre également comment et pourquoi certaines espèces s’adaptent, voire pullulent, alors que d’autres fragiles et menacées sont à protéger.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *