logo-article

Rapport Pilecki, déporté volontaire à Auschwitz

Witold Pilecki

Voici le témoignage enfin traduit en français de ce polonais « raflé » volontaire et déporté à Auschwitz à l’été 1940. Son objectif était d’organiser la résistance de l’intérieur et de communiquer à l’extérieure les conditions de détention dans le camp.

Evadé en 1943, il a été oublié autant des pays occidentaux auxquels il avait pourtant communiqué de nombreuses informations, que de son propre pays devenu communiste, dans lequel il sera exécuté en 1948 pour espionnage.

Le récit poignant d’un parcours de résistant hors du commun !

En savoir plus

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *