logo-article

True mothers

Naomi Kawase

Naomi Kawase nous dépeint un drame intime au cœur du Japon moderne, en affirmant qu’il existe plusieurs façons d’être mère : seul compte l’amour porté à l’enfant, au-delà des pressions familiales et sociales.

Satoko, à qui tout semble réussir, est profondément amoureuse de son mari. Une ombre dans son existence idyllique s’installe cependant : son bien-aimé est stérile, et ne pourra pas répondre à son fort désir d’enfant. Elle décide alors de souscrire à un programme d’adoption très réglementé.

Au même moment, Haruki, 14 ans, issue d’une famille modeste, vit ses premières amours passionnément. Elle forme un couple de rêve avec Takumi, et ont un premier rapport non protégé : Hikari tombe enceinte.

Commence alors une descente aux enfers pour la jeune fille : elle se voit contrainte par sa famille d’abandonner le bébé à la naissance et ne s’en remettra jamais.

Et c’est finalement Satoko qui va adopter le petit Asato, pour son plus grand bonheur.

On suit alors la trajectoire de ces deux femmes, et surtout le parcours chaotique d’Hikari, qui va tenter de renouer avec son enfant – à tout prix.

 

Naomi Kawase évoque ici l’adoption, fait social encore très marginalisé dans la société normative du Japon, mais aussi l’abandon d’un enfant, sujet particulièrement tabou également. Grâce à ses plans toujours délicats, et une analyse très fine de la psychologie de ses héroïnes, la réalisatrice des Délices de Tokyo brosse un portrait de femmes touchant et contemporain, sans concessions mais avec beaucoup de douceur.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.