logo-article

Tiens ferme ta couronne

Yannick Haenel

L’intérieur de votre tête est-il mystiquement alvéolé ?

L’écrivain narrateur est persuadé que c’est son cas. Il l’annonce d’ailleurs dès la 1re phrase « A cette époque, j’étais fou ».

Un peu looser, solitaire, il vit reclus dans son appartement parisien. Sa vie tourne autour de trois grands pôles : « ordinateur, frigo, vodka ». Il a écrit un scénario sur Melville, l’auteur de Moby Dick, qu’il veut absolument faire lire au cinéaste culte Michael Cimino.

Hanté par des noms, des livres, des films – Apocalypse now, Les portes du paradis – , des personnages mythologiques, il laisse libre cours à ses obsessions au cours d’envolées flamboyantes et poétiques, pour finalement s’affliger et rire du tour de plus en plus absurde que prend sa vie.

Dans ce livre difficile à résumer (il faut écouter l’auteur lui-même !), on croise Cimino, Isabelle Huppert, un chasseur accro au jeu, un producteur qui a frôlé la mort… « Tiens ferme ta couronne » est un texte très drôle, presque burlesque. Il foisonne de visions, de ramifications mystiques et mythologiques, mais reste en prise avec la réalité, et choisit comme ultime remède : la beauté.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.