logo-article

Pubic intellectual : an anthology 1986-2016

Momus

Il faut bien 3CD pour retracer, même dans les grandes lignes, le parcours discographique de Nick Currie.

Pour résumer : l’écossais Momus, de son faux nom, est un songwriter de talent. Poète, story-teller, compositeur, arrangeur, il coche aisément toutes ces cases avec un stylo plume de qualité supérieure. En fin observateur de notre époque, comme dirait quelqu’un de moins inspiré que lui (moi), il réalise de charmantes miniatures sonores à l’architecture à la fois humble et virtuose. Pop, électro pop, électro baroque, expérimental, lo-fi, new wave, spoken word, il visite en sous-marin depuis le début des années 1980 tous les courants de l’océan pop.

Eternel pince sans rire, d’une voix discrète et sensible, le roi du name dropping cite volontiers philosophes, artistes et écrivains. Le tout sans oublier les mélodies, les harmonies, servies par un arsenal instrumental ouvert sans hiérarchie à tout ce qui fait son (guitares, clavecin, boîte à rythmes, trompettes de synthèse…).

Beaucoup des titres de cette compilation sont des tubes en puissance, qui n’ont malheureusement trouvé qu’un public restreint, dans un monde parallèle, celui dans lequel on choisit le soir d’écouter un de ses 32 albums. Déconfinez-vous les oreilles et plongez dans la 4è dimension avec cette rétrospective touchante de l’intellectuel (que l’on sait) pubien.

 

The Hairstyle Of The Devil (Don’t Stop The Night, 1989)

I Want You, But I Don’t Need You (Ping Pong, 1997)

Shaftesbury Avenue (Don’t Stop The Night, 1989)

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *