logo-article

Personne ne gagne

Jack Black

Du banditisme à l'écriture

Ecrivain et gangster, ce n’est pas très courant.

C’est pourtant le cas de Jack Black qui a écrit Personne ne gagne. Il y fait le récit de ses nombreuses années de délinquance, à cheval sur le XIX ème et le XX ème siècle, aux Etats Unis.

Il décrit ainsi un milieu où il croise des braqueurs en tous genres ainsi que des représentants de la loi qui ne sont pas toujours plus fréquentables.

Orphelin de mère et abandonné par son père  dès l’adolescence Jack Black fait son éducation au gré de ses vagabondages.

Son livre, écrit avec franchise et simplicité, énumère les stratagèmes qu’il met au point pour commettre ses exactions.

Le récit de ses aventures se double d’une réflexion sur la justice et ses dérives.Cet ouvrage est donc aussi une analyse du système pénal et l’évocation des réformes qui seraient souhaitables.

L’auteur, en nous livrant un témoignage unique sur le banditisme,  s’est, après plusieurs séjours en prison,  réinséré dans la société puisqu’il est devenu conférencier, écrivain, scénariste:une trajectoire hors du commun.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.