logo-article

Olympe

Etre femme et féministe au temps de Napoléon III

Liesel Schiffer

Non il n’est pas question d’Olympe de Gouge, mais d’Olympe Audouard, autre figure marquante du féminisme, mais au XIXe siècle.

Journaliste, fondatrice de trois revues, écrivaine et voyageuse (Egypte, Amérique, Russie, Algérie), elle fut proche de Dumas, Hugo, Gautier. Connue pour sa défense acharnée du droit au divorce, cette bourgeoise catholique fustigea la Commune et surtout Louise Michel, et encouragea l’émigration des pauvres en Amérique. Portrait d’une personnalité complexe au discours féministe extrême et aux positionnements réactionnaires sur d’autres aspects, ce livre nous fait le récit d’une vie haute en couleurs, soulignant autant le courage et la transgression de cette femme aventurière, que ses défauts ou contradictions.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *