logo-article

The Voices

Marjane Satrapi

Jerry serait sympa si seulement…

Ça commence comme une comédie romantique dans un monde de Barbies, mais ça dérape au bout d’un quart d’heure. Impossible d’en dire plus sans déflorer l’intrigue – qu’il nous suffise de dire qu’il y a pas mal de rouge et qu’un frigo joue un rôle central. Et que ceux qui chercheraient ici un quelconque rapport avec l’esthétique développée par la réalisatrice, Marjane Satrapi, dans ses bandes dessinées autobiographiques, seraient amèrement déçus.

Amoral, truffé d’humour noir, habillé d’une photo série Z très assumée, ce film changera à tout jamais ce que vous croyiez savoir sur votre chat.

 

 

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *