logo-article

La maison de poupée

M.J. Arlidge

Une femme est retrouvée morte sur une plage.

Pourtant la famille de la victime a continué de recevoir des messages de son téléphone après son décès. En même temps, une autre jeune femme se réveille dans une cave sans se souvenir comment elle est arrivée là. Les victimes , toutes des femmes fragiles en rupture sociale ou familiale, semblent des proies faciles pour le tueur en série…

Dans ce troisième opus de l’auteur, on retrouve avec plaisir Helen Grace, un flic au passé sordide qui mène une enquête semée d’embûches.

Thriller pyschologique bien mené. L’écriture est incisive, efficace.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

One thought on “La maison de poupée”

  1. Ce triller est comme son nom l’indique intigrante. Cependant, c’est pas tellement apprécié la fin. Dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.