logo-article

Les bateaux de l’espoir

Eric Jennings

Voilà un fait oublié de la Seconde Guerre Mondiale : entre 1940 et 1941, plus de 5000 réfugiés ont été évacués vers la Martinique, Vichy souhaitant se débarrasser des indésirables de l’époque.

Les réfugiés partaient de Marseille, faisaient étape en Martinique et reliaient les pays du continent américain Les profils sont multiples: des révolutionnaires, des Juifs, des républicains espagnols et des résistants antinazis. Au milieu d’anonymes, on croise quelques intellectuels comme André Breton, Claude Lévi Strauss ou Victor Serge. L’auteur relate cet épisode grâce à une étude documentée et un récit vivant, qui trouve un écho actuel avec la crise des réfugiés en Méditerranée.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *