logo-article

La vie de Liszt est un roman

Zsolt Harsányi

Zsolt Harsányi (1887-1943) dresse ici une biographie de Franz Liszt (1811-1886) sous la forme d’un roman d’apprentissage. L’écrivain hongrois restitue les saveurs musicales par une écriture expressive et inspirée. Son récit, traduit par Françoise Gal, est impressionnant de vitalité et de précision.

Le petit Putzi sillonne l’Europe dès son plus jeune âge aux côtés de son père qui l’accompagne sur ses premières scènes. Ebloui et fasciné par la musique tzigane, il s’en inspirera plus tard pour composer ses célèbres Rhapsodies hongroises. Le jeune pianiste virtuose se donne en concert devant le vieux Beethoven. Adolescent pieux et mélancolique, il rêve de monastère.

Franci apprivoise Paris, ses salons, et retrouve fougue et vivacité confronté à l’effervescence de la Révolution de Juillet de 1830 à Paris. Il multiplie les aventures amoureuses tourmentées en côtoyant princesses, comtesses, duchesses, archiduchesse.

S’ensuivra une grande épopée européenne : Londres, Genève, Venise, Rome, Madrid, Bayreuth, Budapest, Weimar, Prague, Vienne, Paris… Le jeune interprète devient une véritable vedette.

Zsolt Harsányi esquisse un personnage tourmenté en quête inassouvie d’aventures amoureuses romantiques et tumultueuses, adorant la piété et la contemplation religieuse et se consacrant à la musique passionnément, par l’interprétation virtuose puis comme compositeur précurseur. En toile de fond de ce portrait du musicien, L’Europe du XIXe siècle en plein essor de l’époque romantique.

A travers ces lignes, vous aurez le plaisir de l’observer prendre une coupe de champagne à Nohant avec George Sand, débattre avec son ami Frédéric Chopin autour d’un café sur les rapports entre Art et Beauté dans la musique d’Hector Berlioz, parler de musique et de poésie avec Victor Hugo lui déclamant un fragment de ses derniers écrits.

On y apprend des choses passionnantes sur la vie de Liszt certes, mais aussi sur ce XIXe siècle, porté par le regard que Zsolt Harsányi nous offre en 1936 (date de publication de l’ouvrage).

Entre les lignes du récit, prenez le temps de suspendre votre lecture pour l’agrémenter de savoureuses écoutes musicales.

Cette somptueuse interprétation du morceau Un Sospiro de Franz Liszt par le pianiste Marc-André Hamelin pourrait vous donner envie de plonger dans la musique comme dans le récit.

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.