logo-article

La terre des fils

Gipi

« Mais après la fin Aucun livre Ne fut écrit. »

La terre des fils de Gipi est une bande dessinée post apocalyptique remarquable.

Un père, deux fils survivent dans une nature hostile où le voisinage est digne de ce monde désertique.

A part eux, les humains se résument à un homme avec qui ils peuvent commercer, une sorcière, et deux individus aux malformations génétiques accentuées.

 

Pour l’un des fils, la situation semble plus compliquée. Il ressent une certaine haine vis-à-vis de son père et cela semble réciproque.

 

http://www.italieaparis.net/actualite/public/art/image15685.jpg      https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/41/68/34/416834c2896748aea4a04308a843a74a.jpg

 

La terre des fils est une observation de ce monde clos et de ses habitants.

 

Ici, ce qui semblait n’être qu’une fin s’avère être le commencement.

 

Dans cette bande dessinée le post apocalyptique met l’accent sur divers sujets.

Comme celui de la survie du langage et celui de l’écriture.

Les livres ont disparu mais le père possède un cahier sur lequel il écrit ….

Là sera le mystère essentiel de ce récit.

Le livre canalisera l’aventure telle qu’elle soit.

 

A noté le travail graphique de Gippi ou le noir et le blanc se répondent selon divers densité. Le blanc peut tout envahir et le noir tout raturer.

 

 

https://www.du9.org/wp-content/uploads/2017/04/Gipi-La-Terre-des-fils-bandeau-780x290.jpghttp://1001cases.net/wp-content/uploads/2017/04/la-terre-des-fils_04-800x392.jpg

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *