logo-article

La saga de Grimr

Jérémie Moreau

Un superbe album s’inscrit dans la tradition islandaise des sagas : récits de la vie et des exploits de figures illustres et héroïques.

Grimr, le jeune héros, est orphelin. Il ne connaît pas le nom de son père, ce qui est une tare dans la culture islandaise où chacun se définit par sa filiation.

Enfant, il est recueilli par un paria qui l’élève comme son fils, lui apprend à se débrouiller pour vivre et l’informe qu’il est nécessaire de mourir avec une bonne réputation, afin d’atteindre une forme d’éternité par le souvenir laissé à la communauté. A la disparition prématurée de son mentor, Grimr, maintenant un colosse, décide de devenir le plus grand héros de saga de l’histoire islandaise…

Sans effets et avec simplicité, la narration des aventures édifiantes, picaresques et tragiques de Grimr exprime avec force la rudesse des habitants et de la vie de cette île nordique à un moment charnière de son histoire et, grâce au dessin au pinceau noyé de couleurs, magnifie la beauté époustouflante et vénéneuse des paysages islandais. La nature et la puissance invincible des éléments, omniprésents, constituent la solide matrice de ce récit.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *