logo-article

Je veux devenir moine zen

Miura, Kiyohiro

"Regarder ce qui est à ses pieds est l’essence du zen."

Ryôta va tous les dimanches au temple, avec son père qui est adepte du zazen

Ryôta, enfant plutôt dissipé en classe, devient calme et sérieux en dans ce lieu de culte.

Agé de huit ans, Ryôta annonce son souhait de devenir moine zen. Son père et sa mère sont stupéfaits, la révérende laisse parler le temps.

A l’âge de quinze ans, le garçon rentre dans les ordres.

Je veux devenir moine zen est un roman court mais intense. La réaction des parents, la fermeté de la révérende face à leurs doutes, rend ce roman fort en émotions et en interrogations.

Devenir bonze impose de changer d’identité, de nom et surtout, cela implique de se séparer cœur et âme de ses parents.

Pour le lecteur occidental, ce roman est une immersion dans une pratique, une pensée spirituelle peu connue.

Le lecteur est surpris, voir agacé par les propos de la révérende. Par exemple, ses discours sur les femmes sont très étonnants.

Ryôta, lui, ne pense qu’à sa vocation.

Ce roman largement autobiographique a obtenu en 1988 au Japon le prestigieux prix Akutagawa.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *