logo-article

L’obscur travaille

Henri Meschonnic

Une poésie de questionnement

En restant au plus près de soi, par le filtre d’une poésie au style dépouillé, l’auteur interroge le monde et dessine le lien amoureux qu’il entretient avec une personne restée dans l’ombre. Le recueil est scandé par la date de l’écriture des poèmes dont le dernier précède d’un mois la mort de l’auteur. Mais malgré la maladie, aucun poème n’en fait part et l’écriture, soutenue par un questionnement et l’affirmation d’un lien que rien n’altère, garde sa tonalité d’un bout à l’autre du recueil.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.