logo-article

Les étoiles s’éteignent à l’aube

Richard Waganese

Quand un père parle enfin à son fils

Franklin, un garçon de 16 ans, reçoit une lettre de son père, qui est mourant. Ce père il ne l’a pas connu puisque Franklin a été abandonné sans même savoir qui était sa mère. Dans cette confrontation qui va durer quelques jours le fils va découvrir son père et comprendre enfin leur histoire commune. Leur conversation est restituée par des dialogues qui tirent leur force de leur minimalisme. Le fils y exprime une rage rentrée en même temps qu’une maturité qui a fait défaut au père toute sa vie. Néanmoins, dans ces derniers jours partagés, pour le fils quelque chose va se clore.

Le roman réussit à restituer chaque personnage dans sa vérité  et, dans l’évocation de ces jours qui précèdent la mort, rend poignants les efforts du père pour réparer ce qui ne peut plus l’être, et émouvant l’accompagnement du fils.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.