logo-article

Le temps des femmes

Elena Tchijova

Nous sommes dans les années 50 à Leningrad. Staline n’est plus, ce sont les années Krouchtchev et le dégel.

Antonina est ouvrière. Elle est venue de la campagne, mère célibataire d’une petite fille muette de sept ans. Elles trouvent refuge dans l’appartement communautaire de trois vieilles femmes : Evdokia, Glikeria et Ariadna.

Les temps sont durs et la mémoire du blocus reste toujours vive. Les trois femmes s’occupent de Sofia, lui apprennent le français. Ce sont des femmes de l’ancien monde mais à travers leurs manières, leurs humeurs, leurs conflits, elles l’ouvrent au monde qui vient. Elles ont chacune leur histoire, elles sont différentes mais elles forment un tout, une entité, elles règnent sur le monde intérieur et sur la mémoire.

Et dans ce monde difficile, plein de privations où la vie intime est continuellement surveillée et menacée par le « collectif » omniprésent, elles organisent, par leur obstination et leur générosité, la résistance contre la machine à broyer communiste.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *