logo-article

De là

Clarys

Avec ses lambeaux de rock spectral, Clarys livre une perle noire, intime et suggestive, tourmentée et mélancolique.

Voici un album lunaire qui a la beauté amère, le charme puissant et vénéneux. Le style est au noir, entre minimal-folk et post-rock. La batterie est économe, mais sourde et plombée. Elle tient le devant avec la guitare lancinante, qui tourne en griffures sèches ou en traits vibrants. La sobriété des arrangements remplit tout l’espace d’une production dense et mate, parfois oppressante.

Les chansons sont pleines d’une tension retenue, qui n’éclate presque jamais, comme un bout de nuit qui murmure, chante et  s’éteint.

 

Cet album en forme de trou noir scintille, entre les premiers PJ Harvey et Scout Niblett. On s’y laisse plonger avec une délectation un peu masochiste.

Et pour les abonné.es BML, l’album est disponible e,n streaming gratuit illimité sur la plateforme Divercities

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

One thought on “De là”

  1. D'hautcourt dit :

    Belle description de ce diamant noir ! Je souscris à chaque mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *