logo-article

Je tremble (1 et 2)

Joël Pommerat

Pendant une soirée, dans un cabaret ou un théâtre, des personnages viennent nous parler d’eux ou entre eux. Ce texte ressemble à un conte macabre.

Un présentateur nous convie au spectacle. Ce cabaret est à la limite du cauchemar. Cette pièce est à la fois sérieuse et légère, grave et pleine d’ironie. Ce sont ici des monstres que Joël Pommerat nous invite à regarder. Il est cruel avec ses personnages, leur dissection est fascinante.

Cette pièce peut faire penser à un zapping, un zapping ludique et effroyable qui nous montre un monde en miettes, absurde et incohérent. Les monologues sont de longues confidences ou de « déballages ». Des saynètes d’anti-numéros de music hall se succèdent. C’est une sorte de microcosme du théâtre à l’image du monde, décousu et chaotique.

La parole est brutale, sobre, sans fioriture, intime. Elle va au bout de l’horreur ou du désespoir. Elle nous fait trembler et rêver…

Pour en savoir plus sur Joël Pommerat

Documents disponibles dans les bibliothèques municiales de Lyon

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *