logo-article

Contre ma conscience

Hannah Brinkmann

Une proposition graphique originale et réussie pour un récit bouleversant.

En 1956, l’Allemagne de l’Ouest reconstitue une armée et met en place le service militaire obligatoire. Si une loi de 1949 permet en théorie l’objection de conscience, la pratique est toute autre. Ce sont les épreuves qu’a subi Hermann, son oncle, pacifiste et intégré de force, que raconte ici Hannah Brinkmann. Interrogatoire déshumanisant, incompréhension, déni de sa dépression mèneront ce jeune homme de 19 ans au suicide. Ce récit sensible, fresque d’une époque autant qu’histoire familiale, nous fait pénétrer dans l’intimité d’Hermann et de ses visions. Et rappelle que la nostalgie du service militaire est loin d’être partagée par tous.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.