logo-article

Au revoir là-haut

Lemaitre, Pierre

Je ne veux pas rentrer chez moi je t’en prie !!!

Lorsque De Metter met son talent au service d’un prix Goncourt, le résultat ne peut être que prometteur.

Cet auteur de bande dessinée possède une élégance de style qui lui est propre.

On ne peut le confondre avec quiconque.

« Ce n’est pas de la peinture dans le sens propre, c’est de l’aquarelle dans le sens acrylique. Je fais un crayonné assez rapide. Très vite, je prends le pinceau pour corriger le crayonné et rattraper les erreurs. Je suis plus à l’aise avec le pinceau parce que j’associe des volumes avec des tâches. »

Quant au roman de Pierre Lemaitre, prix Goncourt, sa force de frappe est d’une intensité remarquable.

« C’est l’histoire de ces deux là qui auraient dû mourir à la guerre, et que la paix a oublié. ».

Après la guerre de 14/18, la glorification des martyrs devient une marchandise, un enjeu politique. Edouard et Albert ont décidé de profiter de ce cynisme du Héros mort pour la France.

Au revoir là haut est une merveille d’intelligence, d’humour, de fraternité, de malhonnêtetés… et cette bande dessinée rend tout cela de l’œuvre première. Il est bon de noter que Lemaitre a lui-même travaillé sur l’adaptation de son roman pour la réalisation de cette bande dessinée.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *