logo-article

Angola Janga

Marcelo D'Salete

« Personne ne peut supporter de rester ici ? On nous oblige à adorer le Dieu des Portugais ».

La bande dessinée Angola Janga aurait pu commencer par :

 

« Toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. »

 

Résultat de recherche d'images pour "asterix"

Mais là, nous ne sommes plus dans la fiction humoristique, vu l’histoire et l’impressionnant travail de documentaliste effectué par l’auteur : Marcelo D’SALETE.

Et évidement nous ne sommes pas en Gaule. Et les romains n’y sont pour rien, quoique.

Cette bande dessinée est un témoignage historique du Brésil.

 

Angola Janga relate l’existence de l’état de Pernambouc, à la fin du XVIIe siècle, constitué de villages d’esclaves. Il y eut au Brésil, à cette époque, un royaume africain indépendant. Et son roi fut nommé : Zumbi.

Divulgação

 

 

Angola Janga est un hymne à la liberté, aux combats pour l’obtenir, et à la naissance de la consciência negra.

 

 

Le Jour de la conscience noire est un jour férié brésilien, symbole de la résistance face à l’oppression.

 

Depuis 2003, la date du 20 novembre a été choisie à São Paulo, à Rio de Janeiro et dans de nombreuses autres villes du Brésil, afin de célébrer l’anniversaire de la mort de Zumbi Dos Palmares, assassiné en 1695 par l’armée portugaise, qui exposa sa tête décapitée sur la place centrale de la ville de Recife.

 

Cette bande dessinée permet de vivre cette aventure humaine face aux forces coloniales portugaises.

 

De plus, le graphisme en noir et blanc est époustouflant, du grand art.

 

metropoles_ZIP_Angola_Janga_01

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRdX6Jk-0g4NpsaRoE8dIU1Gh8JCL6572Lv2QUl8zJOFra9vjQFJwhttps://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRdX6Jk-0g4NpsaRoE8dIU1Gh8JCL6572Lv2QUl8zJOFra9vjQFJw

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *