Théâtre

Pièces guerrières

- temps de lecture approximatif de 7 minutes 7 min - Modifié le 07/12/2023 par Hélèna D.

Nous vous proposons des pièces qui parlent de la première et la seconde guerre mondiale, et de la guerre en général. Des textes avec des poilus et des tranchées. D'autres traitent d'enfants soldats, de résistance et d'après-guerre.

Festival d
Festival d'Avignon / 2015 / Le Roi Lear de William Shakespeare - Olivier Py © Émile Zeizig - mascarille.com

Sur la première et seconde guerre mondiale

-Tulle, le jour d’après / Gustave Akakpo / Lansman / 2012 [Livre]
Une petite ville, après la Seconde Guerre mondiale, tente peu à peu de retrouver sa vie d’avant. Au sein de son foyer,  un ancien maquisard et déporté, essaie tant bien que mal de redonner un sens à sa propre vie et à celle de toute sa famille. L’arrivée d’un hôte bien encombrant, sort la famille de sa torpeur en réveillant douleurs et secrets.
Distribution : 5 hommes + 1 femme

-La mère trop tôt / Gustave Akakpo / Lansman / 2004 [Livre]
Une bouleversante petite Mère Courage de treize ans conduit sa bande d’enfants perdus à travers une guerre qui n’en finit pas. Enfants-soldats, enfances violées, dictateurs cyniques, enjeux économiques, peuples dépecés…
Sur un ton singulier de poésie et de cruauté, parfois même avec un soupçon d’humour, l’auteur nous invite à suivre ses personnages pathétiques dans leur errance hallucinée.
Distribution : 6 hommes + 2 femmes

-Débâcles / Marion Aubert / Actes Sud papiers / 2015 [Livre]
Comédie dramatique
Pendant la Seconde Guerre mondiale, un village français se débat dans de tortueux actes de résistance. La guerre emporte les mœurs.

-Croisades / Michel Azama / 1989 [Livre]
Drame
L’humanité saisie par des convulsions de pure bestialité ; entre guerre et enfance, vivants et morts. Histoire et individus, passé, présent et futur de l’espèce.
Michel Azama a voulu que les morts, nous touchent, qu’ils ressuscitent devant nous et nous livrent leur dernier message… que l’humour et la tendresse colorent l’horreur et que ce chant de catastrophe ait, malgré tout, une incontestable santé.
Distribution : 9 hommes + 3 femmes + 2 enfants

-Animaux en paradis / Howard Barker / Ed. Théâtrales / 2004 [Livre]
Tragédie
Un monde dévasté par la lutte sans fin entre frères ennemis.
Distribution : 14 hommes + 3 femmes + 1 enfant

-Les filles aux mains jaunes / Michel Bellier / Lansman / 2014 [Livre]
Pendant la Première Guerre mondiale, 4 femmes fabriquent des obus dans une usine d’armement en attendant le retour des hommes. Tandis qu’elles découvrent l’enfer du travail à la chaîne et l’inégalité sociale, elles expérimentent également la solidarité, la liberté et les prémisses d’une certaine forme d’émancipation.
Distribution : 4 femmes

-Les tortues viennent toutes seules / Denise Bonal / Ed. Théâtrales / 2007 [Livre]
1954. Jour de noces. Et jour de guerre. Avec au premier plan, l’insouciance de la mariée, les sarcasmes du père et les souvenirs de la grand-mère, le temps balance entre grande joie et petits drames du mariage. Mais, avec comme toile de fond les ” événements ” algériens, les cœurs vacillent entre un optimisme volontaire et une réalité plus crue.
Distribution : 4 hommes +4 femmes

-Café / Edward Bond / L’Arche / 1993 [Livre]
Un mécanicien suit des cours à temps partiel. Un jour, un inconnu lui rend visite. Un bandage taché de sang lui entoure la tête. Il disparaît, puis réapparaît… Ainsi commence une exploration dans un enfer de guerre et d’inhumanité…

-Brazza, Ouidah, Saint-Denis / Carré, Alice / Esse Que éditions / 2023 [Livre]
Enquête théâtrale
Un jeune femme française d’origine béninoise, découvre par hasard que son grand-père était engagé volontaire en France durant la Première Guerre mondiale. Luz fait des recherches sur Brazzaville et apprend les implications de sa propre famille dans les conflits. Les deux femmes interrogent leur passé familial face à l’histoire de la France. 
Un récit poignant et très documenté. On apprend plein de choses sur les tirailleurs qui venaient de toute l’Afrique.
Distribution : 3 hommes + 3 femmes

-Je m’appelle / Enzo Cormann  in Je m’appelle et autres textes / Paroles d’aube / 1998 [Livre]
Esquisse d’un mémorial des victimes d’un siècle de guerre (économique) mondiale.
Distribution : 1 homme

-Loin derrière les collines / Eugène Durif / Actes Sud / 2010 [Livre]
Le retour d’un homme dans son village natal après-guerre et sur les remous provoqués dans les mémoires des uns et des autres…
Distribution : 6 hommes + 5 femmes

-Un siècle d’industrie / Marc Dugowson / L’Avant-scène théâtre / 2003 [Revue]
Drame
Quand la Première Guerre mondiale prend fin, l’entreprise Hermann Kolb est au bord de la faillite. Mais le national-socialisme lui donne l’occasion de retrouver des marchés, elle fabrique le crématorium de Magdebourg, puis ceux des camps de concentration qui ouvrent. Cette pièce dénonce leur participation à l’extermination massive.
Distribution : 5 hommes + 2 femmes

-Dans le vif (suivi de ) cabaret de la Grande guerre / Marc Dugowson / L’Avant-scène théâtre / 2011 [Revue]
2 pièces de Marc Dugowson qui ont toutes 2 pour thème la première Guerre Mondiale et brossent des portraits violents et emblématiques de l’époque de la grande guerre.

-La gueule à l’envers / Stéphanie Mangez  in La scène aux ados. 10 / Lansman / 2013 [Livre]
1919. Louis Le baveux, Adrien Le grelot, L’esgourde, Le boche…
Des grands blessés, des gueules cassées, dans un dortoir de fortune, attendent la visite des femmes qui sillonnent le pays dans l’espoir de retrouver un proche. Un médecin, entouré de bonnes sœurs, tente de soulager ces anciens poilus avec le peu de moyens qui reste. De l’humour comme remède au désespoir. De la solidarité aussi pour survivre dans cette promiscuité.
Distribution : 7 hommes + 7 femmes

-La camoufle / Rémi de Vos / Ed. Crater / 2001 [Revue]
Monologue
Pendant la première guerre mondiale, pendant que des millions d’hommes meurent sous les ordres des gouvernements, les femmes prennent leurs places à l’arrière, dans les campagnes, les usines, les administrations… Après l’armistice, elles retournent au silence des fourneaux comme des bêtes bien dressées. Dans le silence de la soupe qui mijote, dans le fil qui reprise, dans les coups avalés, les naissances non voulues, elles cachent, camouflent leur histoire.
Distribution : 1 femme

Les autres guerres

-Guerres et paix : huit pièces courte / Geneviève Brisac, Alice Butaud, Irina Dalle… [et al.] / L’Avant-scène théâtre / 2012 [Livre]
La guerre des deux roses / Geneviève Brisac et Alice Butaud
La sirène aux alouettes / Irina Dalle
Drapeau blanc / Michèle Fitoussi
Simone & Sandy, genre / Carine Lacroix
Eurydice ou l’Homme de dos / Camille Laurens
Bye bye Mylène / Murielle Magellan
Mur / Amanda Sthers
Kad la folle (Je serai toujours là, n’ayez crainte) / Carole Thibaut

-L’Invasion / Hristo Boytchev / L’Espace d’un instant / 2022 [Livre]
Luca vit avec ses enfants Galilée et Maria dans une maison transformée en bunker. Ils hébergent aussi Mattei, un homme faible courtisant Maria qui le rabroue. Ils attendent, ainsi retranchés, l’arrivée d’envahisseurs. On attend à longueur des jours, des mois, des années l’arrivée de l’envahisseur. Un jour, enfin, les collines alentour se couvrent de monde. Les envahisseurs sont là !
Distribution : 4 hommes + 1 femme

-A la guerre comme à la Game Boy / Edouard Elvis Bvouma / Lansman / 2017 [Livre]
Monologue
Un jeune caporal se réveille et apprend que la guerre est finie. Le camp s’est vidé durant la nuit et il ne reste à ses côtés qu’une jeune fille dont son commandant a abusé. Pour la décider à le suivre, il lui raconte sa vie, une vie qu’il présente comme une sorte de jeu vidéo. Au fil du discours, on comprend mieux comment il s’est mué en redoutable guerrier.
A partir de 15 ans
Distribution : 1 homme
Voir aussi La poupée barbue du même auteur qui est la même histoire mais racontée du point de vue de la jeune fille.

-Le petit boucher : poème dramatique / Stanislas Cotton / Lansman / 2019 [Livre]
Félicité témoigne pour les femmes qui, comme elle, sont les victimes des guerres, cibles de la barbarie et de l’avilissement, celles qui doivent faire face à la douleur et à la honte.
Distribution : 1 femme

-Yalla ! / Sonia Ristic / Lansman /  2017 [Livre]
Deux monologues intérieurs se répondent. Ils transcrivent ce que pourraient se dire, s’ils pouvaient se parler, deux personnages qui s’affrontent à la frontière israélo-libanaise : un adolescent palestinien serrant une pierre dans la main et une soldate de Tsahal qui le tient en joue.

-Stabat mater furiosa / Jean-Pierre Siméon / Les Solitaires intempestifs / 2013 [Livre]
Cri solitaire d’une femme qui se révolte contre la guerre et la violence. 

Partager cet article