Pièces de théâtre éditées en 2021

Les coups de cœur des bibliothécaires

Théâtre

- temps de lecture approximatif de 6 minutes 6 min - Modifié le 12/07/2022 par Hélèna D.

Et oui, une fois de plus :-), nous avons lu les pièces que nous avons achetées et parues dans l’année 2021, et nous les avons présentées au public. Au total : 145 textes de théâtre lues ! dont une vingtaine ont été sélectionnés pour cette présentation qui a eu lieu le 24 juin dernier. Pour ceux qui n’étaient malheureusement pas là, nous partageons avec vous ces coups de cœur dans cette sélection thématique !

© Émile Zeizig - mascarille.com

SOCIAL

Trop de zef : faut pas dire du mal du vent / Cédric Jaburek / Les cygnes [Livre]
Une pièce polyphonique au souffle long, dont les paroles renversent l’adversité et la précarité des travailleurs à la petite semaine. De l’humour, de la poésie, une richesse des images… pour un texte qui décoiffe !

A cheval sur le dos des oiseaux / Céline Delbecq / Lansman / 2021 [Livre]
Dans un monologue, une femme de 47 ans raconte son histoire, celle d’une femme issue d’un milieu précaire. Elle est maman. Une femme du service accompagnement vient lui rendre visite régulièrement pour vérifier qu’elle s’occupe bien de son enfant. On comprend dès le début qu’il va y avoir un drame. L’enfant ne pleure jamais. La mère est alcoolique.
Une pièce très touchante avec des passages drôles !
Texte lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2021.

Terriblement humain : une histoire de violence / Gilad Evron / L’Espace d’un instant [Livre]
Deux couples de voisins, le premier appartenant à la bourgeoisie aisée, l’autre issu d’un milieu populaire. Un jour, un homme noir se poste devant la maison d’Elias, l’avocat, et regarde à l’intérieur, sans rien dire ni faire et reste pendant des jours. Ce regard est comme une accusation.
La pièce met en scène une situation toute simple, qui génère une grande tension dramatique. C’est un drame âpre et bien mené, qui aborde la question des migrants, mais aussi des inégalités dans un monde mondialisé.

Les chants anonymes : partition / Philippe Malone / Espaces 34 / 2021 [Livre]
Un texte à plusieurs voix composé comme une partition. L’auteur porte la parole des personnes mortes en Méditerranée. La pièce parle d’exil, d’immigration, mais aussi de l’accueil, des préjugés et de l’hostilité dont nous pouvons faire preuve face aux migrants.
Un texte poétique, émouvant, puissant. Une pièce coup de poing !
Texte lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2021.

Etienne A. / Florian Pâque / Lansman / 2021 [Livre]
Etienne travaille de nuit à  l’entrepôt Amazon. C’est la nuit de Noël, il évoque par petites touches sa vie en perpétuel décalage, rendant impossible toute vie de famille, son temps minuté, la pression des managers, les kilomètres parcourus dans l’entrepôt.
Touchante, habile, cette pièce donne à voir la vie de la “France périphérique” dans un style poétique, sans misérabilisme.

La peur / François Hien / Editions Théâtrales / 2021 [Livre]
Une pièce inspirée par l’affaire Barbarin, par des témoignages de victimes de prêtres pédocriminels, ainsi que par l’histoire d’un prêtre « mis au placard » pour avoir révélé son homosexualité.
L’auteur parle de la peur qui conduit au silence et à la dissimulation, mais aussi de responsabilité.
Une pièce intelligente, passionnante car on apprend plein de choses sur la religion catholique.
Texte lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2021.

FEMMES

J’ai toujours voulu faire bien  / Claire Bosse-Platière / L’Echappée belle édition / 2021 [Livre]
Cette pièce qui traite des situations des femmes battues, est construite de monologues intérieurs et de souvenirs. Nous n’avons pas envie de fuir, mais de comprendre cette boucle infernale qui se déroule sous nos yeux. Nous sommes témoins sans être pris à partie. C’est un texte sensible qui nous aide à saisir ces situations, sans nous jeter dans la mêlée. Un texte différent sur le sujet.

Les femmes de la maison  / Pauline Sales / Les Solitaires intempestifs / 2021 [Livre]
Quel est le point commun entre Simone, plasticienne, dans les années 50, qui semble sans cesse être sur le point de basculer dans la folie, Judy et Myriam, performeuses californiennes, des années 70, sorties tout droit d’un Tarantino et les auteures d’aujourd’hui, en résidence ? L’intériorisation d’une norme de la part de la société. Une construction en miroir habile qui dresse un panorama quasi exhaustif de la condition féminine au 20e siècle.

La mélodie sans les paroles  / Catherine Benhamou / Des femmes-Antoinette Fouque / 2021 [Livre]
Dans l’Amérique puritaine du 19ème siècle, Elisabeth se vit et se reconnait comme une poétesse. Pour pouvoir accéder pleinement à cet état dénié aux femmes, elle vit recluse. Voici un texte qui montre tout en nuances, l’engagement d’Emily Dickinson (poétesse du 19ème siècle) pour la poésie. On y découvre qu’être poète est plus qu’un passe-temps, c’est une profession de foi.

GENRE

Stonewall : théâtre / David Léon / Espaces 34 / 2021 [Livre]
Véritable cri, le monologue de David Léon se lit d’un seul souffle. L’auteur célèbre les luttes LGBT à travers l’évocation d’évènements emblématiques de la cause. Les émeutes fondatrices de Stonewall, en 1969, se taillent bien évidemment la part du lion dans cette histoire. Un texte puissant et incantatoire, qui réconcilie poétique et politique.

Pour un temps soit peu / Laurène Marx / Editions Théâtrales / 2021 [Livre]
Une femme transgenre relate le parcours de sa transition, les démarches médicales, la prise d’hormones, le changement d’état civil… Un texte sur la transidentité et qui interroge la féminité. Une pièce qui sent le vécu, avec beaucoup d’humour noir. Un texte percutant et direct !

ECOLOGIE- POLITIQUE

Kingdom / Anne-Cécile Vandalem / Actes sud / 2021 [Livre]
Un souffle épique dû aux paysages nordiques, un soupçon de drame shakespearien pour des huis-clos à la psychologie fine, font de cette trilogie, un grand moment de lecture théâtrale. Le caractère des personnages s’y révèlent à mesure qu’avance l’intrigue et le suspens est de mise. L’humour y est acerbe et cruel. Le ton est celui d’une tragi-comédie politique et écologique.

Les forteresses / Gurshad Shaheman / Les Solitaires intempestifs / 2021 [Livre]
L’auteur, dont l’œuvre entière est traversée par les questions de l’identité et de l’exil, nous conte les récits entrelacés de trois femmes, sa mère et ses deux sœurs, qui finissent par se confondre avec la grande Histoire, celle de l’Iran, à partir de la fin des années 70. L’auteur signe un récit dont la force d’évocation n’est pas sans rappeler celle du Persepolis de Marjane Satrapi.

La femme la plus grosse du monde = La donna più grassa del mondo / Emanuele Aldrovandi / Presses universitaires du midi / 2021 [Livre]
L’habitant d’un immeuble découvre une grosse fissure au plafond de sa chambre. Elle se situe exactement sous la pièce où vit la femme la plus grosse du monde. Cette femme et son mari n’ont pas l’air prêts à modifier leur mode de vie pour résoudre le problème.
Dans un style vif et incisif, l’auteur nous livre une pièce absurde, une fable contemporaine qui critique de manière acerbe notre société de sur-consommation.

La dernière nuit du monde : monologue peuplé / Laurent Gaudé / Actes sud / 2021 [Livre]
Un monde sans nuit, où les hommes n’ont plus besoin de dormir pour vivre. Programme séduisant pour certains, effrayant et impensable pour d’autres, le monde se divise, les couples se déchirent et pourquoi ne pas partir avec la dernière nuit du monde ?
Texte à la fois sensible, poétique et politique.

INTIMITE

Lettres non-écrites / David Geselson / Le Tripode / 2021 [Livre]
Voir notre coup de coeur.

Comme une lance / René Bizac / Lansman / 2021 [Livre]
Alors qu’il vient de perdre sa mère, le héros découvre que celle-ci lui a laissé une enveloppe. Hésitant à l’ouvrir, il préfère rejouer avec une amie des bribes de conversation, réelles ou imaginaires, avec sa mère.
Cette discussion intime du personnage avec sa mère est très émouvante et poétique. L’auteur arrive en très peu de pages à esquisser le portrait d’une femme.

Incandescences / Ahmed Madani / Actes sud / 2021 [Livre]
Neuf adolescents issus des quartiers populaires parlent d’amour sous toutes ses formes. Ce texte est beau, sensible, parfois cru mais toujours juste. Des adolescents dévoilent leur intimité, des adolescents prêts à se brûler les ailes… Incandescences !

Faire l’amour / Adrien Cornaggia / Editions Théâtrales / 2021 [Livre]
Deux jeunes femmes, un peu paumées, un peu décalées, se rencontrent et se tournent autour. Chacune d’elle a une tristesse en elle, leur quotidien est morose, leur futur sans espoir. Leur rencontre a quelque chose de magique, de poétique.
Une histoire d’amour intimiste, pleine de vie et de liberté.

DROLE D’AMBIANCE

Johnny  / Emma Haché / Lansman / 2021 [Livre]
C’est l’histoire d’un couple qui devient des étrangers l’un pour l’autre, leur obsession : Johnny, leur fils qui prend tout l’espace bien que jamais présent physiquement dans la pièce. Mais saurons-nous qui il est vraiment ?
Désamour, déni mais aussi tension dramatique qui ne cesse de croître, l’atmosphère de cette pièce est pesante mais tellement haletante ! A lire chez soi par temps de canicule…

Close up / Koffi Kwahulé / Editions Théâtrales / 2021 [Livre]
Dans ce monologue, un homme raconte son parcours de meurtrier, cherchant dans l’enfance les raisons de sa violence. Du viol au meurtre, tout est raconté selon son point de vue. On est happé par ce texte puissant, violent et dérangeant. La langue est puissante, lyrique et sensuelle.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.