Film culte

The Rocky Horror Picture Show

S'encanailler à Lyon au nom du 7ème Art

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par rossinante

Il ne vous aura pas échappé que ce 31 octobre aura été l’occasion de croiser dans nos rues divers monstres et moultes têtes de citrouilles. Ce décor cauchemardesque d’Halloween nous offre une occasion en or de vous présenter la comédie musicale The Rocky Horror Picture Show (ou RHPS pour les initiés) : un film musical américain de Jim Sharman, sorti en 1975.

The_rocky_horror_picture_show.svg
The_rocky_horror_picture_show.svg

The Rocky Horror Picture Show est une comédie horrifique, elle-même adaptée de la comédie musicale de Richard O’Brien, The Rocky Horror Show créée à Londres en 1973.

Le film de Jim Sharmant est un « midnight movie », c’est-à-dire un film de minuit, ce qu’on nommerait aujourd’hui un film de série B. Ce type de films à petit budget étaient diffusés tard le soir au cinéma dans les séances de minuit ou par les chaînes de télévision locales aux États-Unis à partir des années 1950. Le film “Freaks”, réalisé par Tod Browning, sorti en 1932 en est un digne représentant également. Tous deux sont devenus aujourd’hui des films cultes.

Le film “The Rocky Horror Picture Show” est au croisement du fantastique, de la science-fiction, de la parodie du film d’horreur et de série B, dans une ambiance de dessin animé et d’opéra rock kitch. Le tout baigne dans une atmosphère saturée de sexualité exacerbée. Il raconte l’histoire d’un couple bien rangé qui vient de se fiancer (Susan Sarandon et Barry Bostwick). Une nuit d’orage, leur voiture tombe en panne. Ils se réfugient alors dans le mystérieux château du Dr Frank-N-Furter, un transsexuel transylvanien. Là, les occupants se livrent à la débauche sous l’œil mi-effrayé, mi-concupiscent de nos deux tourtereaux.

Cette comédie musicale détient le record de la plus longue sortie en salle de l’histoire du cinéma. Cinquante ans après la première projection, il fait encore partie de la programmation de plusieurs salles à travers le monde, notamment à Paris.
A Lyon, le 2 décembre la troupe « The Deadly Stings » présentera une projection du film à l’Aquarium Ciné-Café. Une occasion de retrouver sur grand écran l’univers déjanté de Richard O’Brien en visionnant le film de Jim Sharman : séance live show animée par la troupe The Deadly Stings.

Une séance culte pour un film culte !


Sur nos étagères :

Partager cet article