Sélection de documents jeunesse pour l’égalité filles-garçons

- Modifié le 23/07/2018 par Stéphanie BEAL

De plus en plus de documents prennent le contre-pied des stéréotypes sexistes souvent présents dans la littérature jeunesse. Les modèles proposés aux enfants sont en effet réinterrogés avec le mouvement sociétal de lutte contre le sexisme. Nous vous proposons une sélection de documents qui combattent les clichés, et promeuvent l’égalité filles-garçons.

 

Livres

 

Brindille (Album)  de R.Courgeon

Pavlina est une jeune fille frêle qui vit avec son père et ses trois grands frères, qui la surnomment « Brindille » et lui relèguent la plupart des tâches ménagères. Un jour, elle décide de se rebeller et d’abandonner le piano pour la boxe, qui devient l’outil de son émancipation.

Très bel album, aux couleurs vives, dont les personnages sont profonds et justes, et qui s’achève sur cette jolie phrase porteuse de sens « Les poings sont faits pour s’ouvrir, et les doigts pour s’envoler ».

A quoi tu joues ? (Album) de M-S.Roger, A.Sol

Cet album expose des activités et métiers aux rôles sexués : « Les garçons ça fait pas de la danse », « Les filles ça joue pas aux voitures »… Chaque double page avec rabat est conçue autour d’une affirmation sexiste illustrée par une photographie. Mais le volet soulevé dévoile une seconde photographie prenant le contrepied de l’idée reçue ! Un jeu de mise en regard astucieux pour déconstruire les stéréotypes de genre. Un bon support de discussion avec les enfants dès 4 ans.

Prix Sorcières 2010, catégorie « documentaire ». Coédité avec Amnesty International.

Raspoutine se déguise (Album petite enfance)de J.Leroy, et E.Charbon

Trois amis se déguisent lors du goûter. Mais lorsque le rat Raspoutine veut choisir son costume, il ne reste plus… qu’une robe de reine.

Vexé, il choisit d’assumer son personnage et profite de sa nouvelle autorité pour mener Calvitie la chauve-souris et Pipo le crapaud à la baguette. Les 2 copains fatigués d’obéir à leur souverain.e tyrannique se rebelleront et feront bande à part, jusqu’à ce qu’un verre de jus d’orange partagé ravive leur amitié.

Avec beaucoup d’humour et de fraîcheur, un petit album cartonné sur l’amitié qui permet d’aborder la question du genre avec les plus jeunes. Dès 3 ans.

Dînette dans le tractopelle (Album) de Christos, et M.Grandgirard

Un catalogue de jouets déchiré a été recollé dans le désordre. Depuis, sur les mêmes pages cohabitent des jouets pour filles et pour garçons : la poupée Annabelle peut enfin jouer avec une tractopelle, et le grand Jim à la dînette.

Un album plein d’humour dont feraient bien de s’inspirer certaines enseignes de jouets qui inondent nos boîtes aux lettres à l’approche de Noël…

Son éditeur, Talents hauts, fait de la lutte contre les stéréotypes son cheval de bataille.

Ma mère est maire (Roman)de F.Hinckle, P.Duhamel

Valentin a sept ans et demi. Le jour de la rentrée en CE1, la maîtresse propose de parler des métiers des parents. Valentin est bien embarrassé parce que ça fait rire tout le monde que sa mère soit Maire (de la ville) et que son père soit père (au foyer). Alors, il propose à ses parents une expérience : échanger leurs rôles pour une journée.

L’un des titres de la collection bien nommée « Livres et égaux » de l’éditeur Talents hauts

 

 

Histoires du soir pour filles rebelles : 100 destins de femmes extraordinaires (documentaire) de E.Favilli et F.Cavallo

Ce recueil d’un nouveau « genre » nous propose cent portraits (en mots et en images) de femmes inspirantes aux vies extraordinaires : de quoi briser les stéréotypes et encourager filles et garçons à suivre leurs rêves. Une saine alternative aux recueils de contes de fées ou autres dictionnaires des grands hommes, et un beau livre à mettre dans les mains de tous !

 

Ma vie de Bacha Posh (roman)de N.Hashimi

La tante d’Obayda a une idée pour attirer la chance : faire de sa nièce une bacha posh, c’est-à-dire l’habiller en garçon. D’abord désemparée de renoncer à ses cheveux longs et à la danse, Obayda devient amie avec une autre bacha posh. Elle va ainsi découvrir la liberté…

Un livre qui offre un aperçu de la vie des fillettes dans certaines parties de l’Afghanistan. Une bacha posh est une pratique culturelle où des familles qui n’ont pas eu de fils font le choix d’élever leur fille comme un garçon jusqu’à la puberté. Le retour en arrière est douloureux, car une fois pubère, elle doit reprendre son rôle « de fille » au sein de la famille. Un rôle souvent plein de privations et d’injustices.

A partir de 10 ans. Sur le même thème pour les ados (13-14 ans) : Bacha Posh de C.Erlih 

Celle qui voulait conduire le tram (roman) de C.Cuenca

1916 : les hommes sont mobilisés sur le front. À l’arrière, les femmes prennent la relève. Parmi elles, Agnès est embauchée comme conductrice de tramway. Elle s’épanouie et aime ce métier. Une fois la paix revenue, Agnès est renvoyée : les hommes doivent retrouver leur place.
Révoltée par cette injustice, Agnès s’engage dans le mouvement des suffragettes. C’en est trop pour son mari qui lui interdit violemment de continuer son combat pour la liberté des femmes.

Un roman qui mêle fiction et faits historiques, à destination des adolescent.e.s, à partir de 14 ans. Il évoque avec justesse ces femmes qui ont fait tourner la France pendant la guerre et qu’on a vite oubliées.

Mon frère, ma princesse (théâtre) de C.Zambon

Alyan est un petit garçon de 5 ans qui préfère utiliser son nom à l’envers pour devenir Nayla, une fée aux pouvoirs magiques étonnants. Il adore se parer de robes et notamment celles de sa sœur Nina. La mère s’inquiète et le père ignore la situation. Nina, pleine d’affection pour son frère, le protège à l’école alors qu’ils subissent tous les deux des quolibets. Face au silence des adultes, le malaise s’intensifie pour Nina.

Une pièce pleine de poésie et d’émotions pour réfléchir ensemble. A partir de 10 ans.

Films

Billy Elliot (fiction) de S.Daldry

Billy, onze ans, vit dans un petit village en Angleterre, avec son père et son frère, mineurs. Il découvre avec stupeur qu’un cours de danse s’installe dans les mêmes locaux que son club de boxe, puis devient peu à peu fasciné, et assiste discrètement aux cours. Son père et son frère sont furieux quand ils découvrent qu’il a abandonné la boxe pour prendre des cours de danse. Billy se retrouve partagé entre sa famille en situation de crise et sa passion pour la danse.

Un très beau film sur la tolérance, rempli d’espoir, de tendresse et d’humour.

Espace d’Eleonor Gilbert /compilation « P’tits docs vol.3 » (court-métrage documentaire)

À l’aide d’un croquis, une petite fille explique comment l’espace et les jeux se répartissent lors de la récréation, en particulier entre filles et garçons : le terrain de foot est réservé aux garçons, les filles étant reléguées à la périphérie. La petite fille explique et dénonce avec beaucoup de verve et d’intelligence ce qu’elle ressent à juste titre comme une injustice au quotidien, et le spectateur peut apprécier la dimension symbolique d’une telle situation…

Ce film a reçu de nombreuses distinctions. Voir un extrait

Joue-là comme Beckham (fiction)de G.Chadha

Jess, une jeune fille anglaise d’origine indienne brave la tradition en jouant au foot, en cachette de sa famille. Douée, elle attire l’attention d’une jeune anglaise qui lui propose de rejoindre l’équipe régionale. Une comédie bien jouée, rythmée et drôle, qui donne la pêche !

 

Pour conclure, comme le dit le groupe Zut, et Clarika, dans une amusante chanson, « que l’on soit fille ou bien garçon, on peut shooter dans un ballon ! »

 

Articles pour aller plus loin dans la réflexion :

La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a institué un plan d’Egalité en 2017, dont un des volets consiste d’après Guillaume Nail à : « Un vaste chantier pour qu’enfin stéréotypes, clichés et discriminations ne soient plus qu’un mauvais souvenir dans la littérature jeunesse »

Expositions à la bibliothèque du 7ème Guillotière

  • « C’est mon genre », du 16 novembre au 1er décembre 2018. Les panneaux de l’exposition montrent des situations de sexisme, à travers des histoires simples, extraites d’albums publiés par les éditions Talents Hauts. En partenariat avec Femmes solidaires et Filaction.
  • « EgaliJouets » 7 au 22 décembre 2018. Exposition promouvant l’accès égalitaire aux jouets et aux jeux, quel que soit le sexe des enfants. En partenariat avec l’institut EgaliGone.

Nos partenaires qui promeuvent l’égalité femmes-hommes

L’association Filactions « Lutte contre les violences conjugales et les violences sexistes »

L’institut Egaligones « Fille ou garçon des stéréotypes en moins des choix en plus »

 

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “Sélection de documents jeunesse pour l’égalité filles-garçons”

  1. Lucas dit :

    Bonjour,
    Un document à télécharger ici aussi, si ça vous intéresse : http://lamareauxmots.com/blog/antisexisme/
    Bonne journée,
    Gabriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *