Musique cochonne

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 06/11/2019 par Civodul

En écho à l'événement "Tous à table" organisé par la B.M. de Lyon et sachant que selon l'astrologie chinoise 2019 est l'année du cochon, nous vous proposons de jeter une oreille à notre mini play-list innocemment cochonne : le porc, stop ou encore ?

Vector illustration of pig in graphic style. Drawing by hand.
Vector illustration of pig in graphic style. Drawing by hand. Vector illustration of pig in graphic style. Drawing by hand.
  • Prélude :

 

  • Déminons en douceur un terrain peu consensuel : le gentil porcelet de conte de fées, bébête et mignon à croquer ou l’enfance de lard :

 

  • Mais foin de dérobades, il faut bien entrer dans le gras du sujet.  Juliette, elle, raffole du pourceau pour sûr :

 

  • Ben oui faut avouer que le jambon c’est bon :

 

  • Goret adoré,  certes mais le porc n’a pas que des adeptes : on l’a beaucoup critiqué,  balancé ces derniers temps. Et la métaphore est évidente, l’animal tout succulent qu’il est, symbolise également les bas instincts, la brutalité, la cupidité. C’est en tous cas la thèse de Pink Floyd et Roger Waters dans leur album « Animals« , paru en 1977 :

 

  • « I know I know I know I know you want me.  You’re just a pig inside a human body. Squealer squealer squeal out you’re so disgusting. You’re just a pig Inside »   (Lady Gaga – Swine)

 

Et si le cochon se traîne une sale réputation c’est aussi qu’il l’a bien cherché, car lui-même s’empiffre volontiers de cochonneries.

 

  1. « Je ne mange point de porc.
    Le porc a condition telle que je vous vois dire,
    S’il a mangé cent étrons, il ne s’en fera que rire.
    Il les tourne, il les vire, il leur rit et puis les mord.
    Je ne mange point de porc.
  2. Le porc s’en allait jouant tout au long d’une rivière.
    Il vit un étron flottant.
    Il lui prit à faire chère,
    Disant en cette manière: « Etron flottant en rivière, rend toi ou tu es mort ».
    Je ne mange point de porc. »

Claudin de Sermisy    (1495-1562)

 

  • Autre époque, autre humour,  percussif mais oblique, si bien que l’on ne sait plus au juste en cuisine, si c’est du lard ou du cochon :

 

Bref, adulée ou honnie, la bestiole est clivante.

Alors finalement, êtes-vous êtes porc ou contre ?  Toutes les réponses sont bonnes.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *