oua oua Ouuuaaa

L’effet Wah-Wah

- Modifié le 04/12/2018 par J.A.

L’effet Wah-Wah est surtout connu avec la pédale du même nom, utilisée par les guitaristes : c’est un glissement du spectre sonore qui vise à créer un caractère expressif en produisant un son qui semble être prononcé par une voix « oua ».

Publicité pour la pédale Wah-Wah de Vox - 1967
Publicité pour la pédale Wah-Wah de Vox - 1967

Mais avant d’être utilisé dans le blues et le rock, le « wah » est une sourdine utilisée par les cuivres (principalement par les trompettistes et trombonistes) qui est installée dans le pavillon de l’instrument. Cette sourdine est percée d’un trou dans lequel coulisse un tube : selon la position de ce tube le son est modulé. Le musicien agit sur la position du tube pendant qu’il joue, ce qui lui permet de créer un son très expressif et caractéristique.

Cet effet a beaucoup été utilisé en jazz, notamment par Duke Ellington à la trompette :

Charlie Porter vous explique dans cette vidéo toutes les techniques pour moduler le son de la trompette avec un effet « wah » :

C’est dans les années 60 que la pédale Wah-Wah apparaît pour les instruments électrifiés (guitare, basse, trompette) : Thomas Organ découvre qu’il peut produire un effet « wah » sur un ampli à l’aide du potentiomètre. Il décide alors de trouver une solution qui permettrait au guitariste de contrôler facilement le potentiomètre pour créer l’effet, et invente une pédale qu’il baptise alors Clyde Mc Coy ( trompettiste utilisant cette sourdine) et qui deviendra la célèbre Wah-Wah de Vox (viendront ensuite les modèles CryBaby, Dunlop, Morley, etc)

Mais qu’est que le « wah » ? C’est un filtre d’égalisation qui hausse le volume de fréquences spécifiques (et en atténue d’autres) pour créer un son qui donne l’impression d’être prononcé par une voix. Grâce au potentiomètre, le son « ou » est progressivement modulé en « a », ce qui produit un « wah » avec la vitesse. La pédale est actionnée au pied en rythme pour créer cet effet de balayage sonore très particulier.

Cette pédale est rendue populaire dans les années 60 par Eric Clapton et Jimi Hendrix, puis est très utilisée ensuite dans les années 70 pour la funk et le rythm & blues, puis le rock. Nous avons sélectionné pour vous quelques morceaux où l’on entend clairement l’utilisation de cette pédale :

  • Shaft – Isaac Hayes

  • Voodoo Child  – Jimi Hendrix

  • Les Sucettes – Serge Gainsbourg

  • Woodpecker – Tony Joe White

  • Willie the pimp – Frank Zappa


Pour aller plus loin : 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *